Déficit : Kevin Page sert un avertissement à Jim Flaherty

Publié le 13/01/2010 à 13:00

Déficit : Kevin Page sert un avertissement à Jim Flaherty

Publié le 13/01/2010 à 13:00

Par La Presse Canadienne

Le directeur parlementaire du budget, Kevin Page, estime que le gouvernement fédéral affichera un déficit structurel tel au cours des prochaines années que seules des mesures draconiennes pourraient corriger.

Le déficit structurel est l'écart entre les revenus de l'Etat et ses dépenses, même lorsque la situation conjoncturelle est favorable.

Rencontrant les journalistes mercredi à l'occasion de la publication d'un nouveau rapport intitulé "Estimation du PIB potentiel et du solde budgétaire structurel du gouvernement", M. Page a expliqué que, malgré la reprise économique, le Canada continuera de traîner des déficits structurels compte tenu de la baisse continue de son produit intérieur brut potentiel prévue pour les prochaines années.

Le directeur parlementaire du budget soutient que ses estimations permettent de croire que la tendance à la baisse de la croissance du PIB potentiel observée depuis 2000 au Canada se poursuivra pour s'établir en moyenne à 1,9 pour cent pendant la période de 2009 à 2014.

Le fléchissement prévu de la croissance du PIB potentiel dépendra entre autres de l'évolution de la composition de la population active selon l'âge, c'est-à-dire du vieillissement de la population.

Ce fléchissement de la croissance du PIB potentiel limitera à l'avenir le rythme d'augmentation des revenus de l'Etat, explique le haut fonctionnaire dans son rapport.

Le déficit structurel du fédéral prévu par le bureau de Kevin Page pour 2009-2010 est de 12,5 milliards $ et devrait atteindre de 18,9 milliards $, soit 1,0 pour cent du revenu potentiel, en 2013-2014.

À la une

Un nouveau modèle d’usine intelligente pour votre entreprise

28/01/2023 | François Normand

ANALYSE. Deloitte lance une usine à Montréal qui fait la démonstration d’activités d’entreposage et de fabrication 4.0.

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour le 27/01/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto est restée pratiquement inchangée pendant la dernière séance de la semaine.

Moins d’aubaines sur le marché boursier qu’on ne pourrait penser

27/01/2023 | Charles Poulin

Si les marchés boursiers ne sont plus surévalués, ils ne sont pas une aubaine pour autant.