Unifor invite Ottawa à se doter d'une stratégie nationale de l'automobile

Publié le 12/08/2022 à 09:17

Unifor invite Ottawa à se doter d'une stratégie nationale de l'automobile

Publié le 12/08/2022 à 09:17

Par La Presse Canadienne

Le Canada offre déjà des incitatifs pour l’achat de véhicules électriques, mais Unifor demande à Ottawa d’en doubler le montant. (Photo: 123RF)

L’important syndicat canadien Unifor invite Ottawa à élaborer une stratégie nationale de l’automobile — et à se doter d’un ministère fédéral spécifique pour la mettre en place —, afin de saisir le potentiel énorme offert par la transition vers les véhicules électriques.

Les recommandations sont contenues dans un document de «politique globale» sur le secteur automobile canadien d’Unifor, qui représente des dizaines de milliers de travailleuses et travailleurs de cette industrie au pays. Le document a été dévoilé jeudi, au lendemain de l’élection de Lana Payne à la présidence d’Unifor, le plus important syndicat du secteur privé au Canada.

Le syndicat souhaite des objectifs de capacité de production en usines, dans le cadre d’une stratégie industrielle globale, tout en demandant également une aide accrue des gouvernements, par le biais de soutien à l’investissement et de politiques commerciales.

Unifor affirme également qu’il est important de renforcer la capacité de production de matériaux précurseurs pour les batteries et des composants de véhicules électriques, tout en fournissant un soutien aux fournisseurs de pièces automobiles et aux travailleurs qui pourraient être touchés par la transition vers les véhicules électriques.

Ces recommandations sont publiées alors que les États-Unis se dirigent vers l’adoption de la loi sur la réduction de l’inflation, qui prévoit des subventions fédérales de milliards de dollars pour les véhicules électriques. Ces subventions devraient stimuler la demande de «véhicules à zéro émission» et profiter au secteur automobile nord−américain, hautement intégré.

Le Canada offre déjà des incitatifs pour l’achat de véhicules électriques, mais Unifor demande à Ottawa d’en doubler le montant, et d’offrir aussi un programme de remise lors d’un échange de véhicule. Le syndicat souhaite aussi que les gouvernements améliorent le réseau de bornes de recharge des véhicules électriques, afin de stimuler la demande.

À la une

L'ouragan Ian provoque des inondations «catastrophiques» en Floride

Il y a 6 minutes |

De forts vents arrachaient les branches de nombreux palmiers, faisant même vaciller les poteaux électriques.

Choisir la collaboration plutôt que les profits

Le modèle des communs, c'est sortir de l'idée qu'on peut faire de l'argent sur des besoins de subsistance.

Mondial-2022: aller ou pas au Qatar? L'onéreux dilemme des commanditaires.

12:52 | AFP

Est-il opportun pour une marque de s’afficher au Mondial-2022?