Spruce Point met en doute la stratégie de Saputo

Publié le 29/11/2022 à 12:32, mis à jour le 29/11/2022 à 16:29

Spruce Point met en doute la stratégie de Saputo

Publié le 29/11/2022 à 12:32, mis à jour le 29/11/2022 à 16:29

Par La Presse Canadienne

L’action de Saputo perd 2,18 $, ou 6,36%, à 32,11 $ à la Bourse de Toronto, en avant-midi. (Photo: 123RF)

L’action de Saputo perd plus de 4%, mardi, tandis qu’elle est dans la mire d’un vendeur à découvert. Spruce Point allègue que le contexte d’affaires est difficile pour le fromager montréalais et que l’entreprise manquerait de transparence avec ses résultats financiers.

Le marché du lait et du fromage «est très concurrentiel» au moment où Saputo doit composer avec des vents défavorables et une pression sur ses coûts, résume le fondateur de Spruce Point, Ben Axler, en entrevue.

«Plusieurs tendances mondiales jouent contre elle. La consommation de lait décline en raison de l’impact environnemental [de la production de produits laitiers] et de la perception que les produits à base de plante sont meilleurs pour la santé.»

Dans un rapport de 147 pages, Spruce Point affirme que la croissance de Saputo laisse à désirer et que l’entreprise a réalisé des acquisitions trop coûteuses. «Nous pensons qu’elle a payé trop cher pour des acquisitions réalisées à un moment où les conditions du marché du lait étaient meilleures.»

Ces difficultés se manifestent à un moment où les dépenses de l’entreprise subissent des pressions à la hausse, notamment en raison des investissements nécessaires pour moderniser «des usines vieillissantes», des coûts liés à la réglementation environnementale plus sévère et de l’effet de l’inflation sur la valeur du régime de retraite des employés au Royaume-Uni, selon le rapport, qui avance que le dividende de l’entreprise pourrait être compromis.

Spruce Point accuse aussi l’entreprise de manquer de transparence avec ses résultats financiers. Elle allègue que l’entreprise fournit moins d’informations détaillées sur différents aspects de l’entreprise, dont les parts de marché. «C’est une habitude que nous avons constaté: quand une entreprise va moins bien, elle commence à fournir moins d’informations.»

La firme met aussi en doute le plan stratégique de l’entreprise, qui veut augmenter la croissance interne sur une période de quatre ans. «Le plan requiert une exécution sans faute dans un contexte de tendances négatives structurelles», peut-on lire dans le rapport.

Saputo qualifie les allégations de Spruce Point de «trompeuses». «Saputo est d’avis que le rapport est sans fondement, et qu’il contient des interprétations erronées et des informations incorrectes, qui sont trompeuses et uniquement destinées à bénéficier à leur auteur», répond l’entreprise dans une déclaration écrite.

 

Un arroseur critiqué

Ce n’est pas la première fois que Spruce Point publie un rapport critique à l’endroit d’une société canadienne. La firme a fait le même exercice contre Dollarama en 2018, Canadian Tire en 2019 et Lightspeed en 2021.

Dans les trois cas, les entreprises visées ont accusé le rapport de comporter des inexactitudes.

Dans les cas de Dollarama et Canadian Tire, leurs actions ont subi une correction immédiate, mais ont repris le terrain perdu quelques mois plus tard. L’action de Lightspeed n’a jamais récupéré le terrain perdu depuis la publication du rapport.

La firme a été critiquée par le passé parce qu’elle pouvait vendre à découvert certains des titres dans son collimateur. La vente à découvert permet à un investisseur de s’enrichir lorsque l’action d’une société recule en Bourse.

Ben Axler défend ses façons de faire. Il répond qu’il est «une voix indépendante» et que sa firme est transparente quant à sa stratégie de parier contre des entreprises qu’il estime être en difficulté.

«Nos rapports sont indépendants, se défend-il. Je ne suis pas payé par l’entreprise pour donner ma recommandation. Je ne me fais payer que si j’ai raison.»

Après avoir chuté de plus de 6% en avant-midi, l’action de Saputo perd 1,55 $, ou 4,52%, à 32,73 $ à la Bourse de Toronto, en après-midi.

 

Sur le même sujet

À surveiller: Apple, Saputo et Aritzia

09/01/2023 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Apple, Saputo et Aritzia? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: Saputo, Rogers et Banque Nationale

01/12/2022 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Saputo, Rogers et Banque Nationale? Voici quelques recommandations d’analystes.

OPINION Saputo a de l’appétit
Édition du 23 Novembre 2022 | Jean-François Venne
À surveiller: Saputo, CAE et WSP Global
14/11/2022 | Jean Gagnon
La partie n'est pas encore gagnée pour Saputo
07/10/2022 | Jean Gagnon

À la une

Bourse: Wall Street finit dans le vert après la modeste hausse des taux de la Fed

Mis à jour à 17:01 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère baisse.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 16:59 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller : BRP, TVA et General Motors

Que faire avec les titres de BRP, Groupe TVA et General Motors?