Québec solidaire veut favoriser les services d'autopartage en région

Publié le 27/09/2022 à 10:26, mis à jour le 27/09/2022 à 10:28

Québec solidaire veut favoriser les services d'autopartage en région

Publié le 27/09/2022 à 10:26, mis à jour le 27/09/2022 à 10:28

Par La Presse Canadienne

«Chaque municipalité pourra développer son service d’autopartage selon ses particularités et ses besoins», a indiqué le co-porte-parole, Gabriel Nadeau-Dubois, dans un communiqué. (Photo: La Presse Canadienne)

Québec solidaire (QS) s’engage à mettre sur pied un fonds d’investissement de 50 millions de dollars pour développer des services d’autopartage dans toutes les régions.

Ce programme de financement sera versé aux municipalités afin qu’elles créent ou subventionnent des initiatives permettant aux gens d’emprunter de façon ponctuelle et sur une courte période une voiture sur leur territoire, a annoncé la formation mardi, à Québec. 

«Chaque municipalité pourra développer son service d’autopartage selon ses particularités et ses besoins», a indiqué le co-porte-parole, Gabriel Nadeau-Dubois, dans un communiqué. 

D’après QS, de 1988 à 2021, le nombre de véhicules circulant au Québec a plus que doublé, alors que le nombre de personnes en âge de conduire, lui, n’a augmenté que de 33%. 

«Ça ne peut plus durer: pour ralentir la croissance du parc automobile, une des solutions, c’est l’autopartage. On va permettre aux gens de se déplacer du point A au point B en laissant la voiture à la maison», a ajouté M. Nadeau-Dubois.

Cette dépêche a été rédigée par Frédéric Lacroix-Couture avec l’aide financière des Bourses de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Sur le même sujet

À la une

La décision finale sur la fusion du CP avec KCS serait rendue d'ici quelques semaines

Il y a 21 minutes | La Presse Canadienne

La décision du STB est le dernier obstacle que le CP doit franchir dans son offre d’achat de KCS pour 31 G$ US.

Repenser les pratiques des cabinets comptables

Édition du 09 Novembre 2022 | Jean-François Venne

COMPTABILITÉ. Lorsque vient le temps d’intégrer les facteurs ESG, ils sont logés à la même enseigne que leurs clients.

Les nouveaux défis des CPA

Édition du 09 Novembre 2022 | Jean-François Venne

COMPTABILITÉ. Les CPA sont de plus en plus appelés à réduire les risques de sombrer dans le piège.