Pas question d'avoir «10, 20, 30 millions» de personnes au Québec, dit Legault

Publié le 05/09/2022 à 13:33

Pas question d'avoir «10, 20, 30 millions» de personnes au Québec, dit Legault

Publié le 05/09/2022 à 13:33

Par La Presse Canadienne

La CAQ s’est engagée, lundi, à donner un accès au réseau cellulaire à toutes les régions du Québec. (Photo: La Presse Canadienne)

Le chef caquiste François Legault n’a aucune intention de faire grossir le Québec à «10, 20, 30 millions» d’habitants.

C’est ce qu’il a déclaré lundi en conférence de presse à La Pêche, dans la circonscription de Gatineau, au lendemain d’une émission spéciale à Radio-Canada.

François Legault avait alors balayé les questions sur le poids démographique du Québec relativement à celui des autres provinces canadiennes, qui, elles, accueilleront davantage d’immigrants.

La Coalition avenir Québec (CAQ) de François Legault prône une réduction des seuils d’immigration, de 70 000 cette année à 50 000.

Relancé sur le sujet lundi, François Legault a plaidé que le Québec se devait de rester petit.

«La Suisse, petit pays, extraordinairement riche, dynamique. Prenez les pays scandinaves, petits pays extrêmement riches, dynamiques.

«tre gros, ça peut effectivement être beau, mais ce qui est important, c’est d’avoir une qualité de vie pour les personnes qui habitent au Québec», a-t-il déclaré.

«Ce n’est pas un objectif en soi de monter à 10, 20, 30 millions de personnes au Québec. On est 8,6 millions d’habitants. Je pense que c’est une taille qui permet d’offrir des services de qualité», a-t-il ajouté.

Selon lui, la propension du Canada à accueillir toujours plus d’immigrants est «exceptionnelle», et vaudra certainement des ennuis aux premiers ministres des autres provinces.

«Là, le Canada s’en va vraiment à l’extrême. Ça va poser, j’en ai déjà discuté avec mes collègues des autres provinces (…) des défis d’intégration», a-t-il plaidé.

Le Québec doit «limiter» le nombre d’immigrants qu’il accueille pour entre autres protéger le français, a ajouté le chef caquiste.

Un prochain gouvernement de la CAQ règlerait le problème de manque de personnel, notamment en requalifiant de la main-d’œuvre déjà présente au Québec, a-t-il dit.

Compléter le réseau cellulaire d’ici 2026

Par ailleurs, la CAQ s’est engagée, lundi, à donner un accès au réseau cellulaire à toutes les régions du Québec si elle est reportée au pouvoir le 3 octobre prochain.

Elle créerait un fonds de 3 milliards de dollars visant à étendre le réseau cellulaire, à le convertir en grande partie à la technologie 5G dès 2030 et à offrir l’accès à la fibre optique à tous.

Le parti souligne qu’encore trop de régions n’ont pas accès à un réseau cellulaire fiable, ce qui compromet la sécurité des citoyens sur beaucoup de routes et dans plusieurs villages.

Plus tôt cette semaine, plusieurs citoyens de Saint-Elzéar, dans la MRC de Bonaventure en Gaspésie, n’ont pas reçu l’alerte de la Sûreté du Québec à l’effet qu’un suspect armé rôdait dans les parages, faute de réseau, a rapporté Radio-Canada.

La CAQ indique qu’elle compte également amasser près de 5 milliards $ en investissements privés.

 

Sur le même sujet

À la une

Un nouveau modèle d’usine intelligente pour votre entreprise

28/01/2023 | François Normand

ANALYSE. Deloitte lance une usine à Montréal qui fait la démonstration d’activités d’entreposage et de fabrication 4.0.

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour le 27/01/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto est restée pratiquement inchangée pendant la dernière séance de la semaine.

Moins d’aubaines sur le marché boursier qu’on ne pourrait penser

27/01/2023 | Charles Poulin

Si les marchés boursiers ne sont plus surévalués, ils ne sont pas une aubaine pour autant.