Les lacunes en santé des femmes coûtent 1000G$US par an

Publié le 17/01/2024 à 14:05

Les lacunes en santé des femmes coûtent 1000G$US par an

Publié le 17/01/2024 à 14:05

Par AFP

Des recherches antérieures ont montré que les femmes sont diagnostiquées plus tard que les hommes pour 700 maladies différentes. (Photo: 123RF)

Davos — La moindre prise en charge de la santé des femmes par rapport à celle des hommes coûte 1 000 milliards de dollars américains (G$US) par an, estime mercredi un rapport du Forum économique mondial. 

Si les femmes vivent plus longtemps que les hommes, leur qualité de vie est moins bonne, en raison d’une attention inégale accordée aux deux sexes par la recherche médicale et les traitements, indique ce rapport de 42 pages auquel ont contribué la société suisse Ferring Pharmaceuticals (qui commercialise notamment des produits en gynécologie) et le McKinsey Health Institute. 

Combler cet écart permettrait de stimuler l’économie mondiale de 1000 milliards de dollars par an d’ici 2040, ajoute-t-il. 

Le rapport est publié alors que des centaines de chefs d’entreprises et des dizaines de chefs d’États et de gouvernements se réunissent cette semaine pour la 54e conférence annuelle du Forum économique mondial dans la très chic station alpine de Davos en Suisse.

Selon le rapport, chaque dollar américain investi dans la santé des femmes rapporterait en retour trois dollars de croissance, cela s’expliquant en partie par le retour de femmes malades sur le marché du travail. 

Remédier aux inégalités liées à l’endométriose et à la ménopause — qui touchent uniquement les femmes et ont longtemps été considérées comme peu étudiées — pourrait contribuer à hauteur de 130G$US au PIB (produit intérieur brut) mondial d’ici 2040, estime-t-il. 

L’étude a également examiné dans quelle mesure les traitements et diagnostics ont davantage profité aux hommes qu’aux femmes. Ainsi, les inhalateurs pour l’asthme sont plus efficaces sur les hommes que les femmes, affirme-t-il. 

Des recherches antérieures ont montré que les femmes sont diagnostiquées plus tard que les hommes pour 700 maladies différentes. 

«Investir dans la santé des femmes doit être une priorité pour chaque pays», a estimé Shyam Bishen, responsable des soins de santé au Forum économique mondial. 

«En plus d’améliorer la qualité de vie des femmes, garantir aux femmes l’accès aux innovations en matière de soins de santé est l’un des meilleurs investissements que les pays puissent faire pour leurs sociétés et leurs économies», a-t-il déclaré dans un communiqué. 

Le Forum économique mondial a annoncé le lancement de l’Alliance mondiale pour la santé des femmes, avec jusqu’à présent la promesse d’investir 55 millions de dollars américains.

 

À (re)lire:

La ménopause donne des sueurs froides à l'économie

Quand la baisse d'hormone mine la performance de vos employés expérimentés 

Sur le même sujet

Leadership climatique: l'État de New York est le modèle à suivre!

EXPERT INVITÉ. Le gouvernement de New York est plus transparent que celui du Québec en matière de données.

Tarification carbone: une lettre ouverte pour rectifier les faits

Le débat public sur le sujet «n’est pas sain» et n’est pas basé sur la réalité, selon 165 professeurs d'économie.

À la une

L'Iran a lancé une attaque de drones contre Israël

18:07 | AFP

L’Iran a juré de «punir» Israël après une frappe le 1er avril contre son consulat à Damas.

Justin Trudeau sur l'Iran: «Nous soutenons le droit d'Israël de se défendre»

Israël a fermé son espace aérien samedi en prévision des attaques iraniennes.

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.