Le profil du roi Charles III apparaîtra bientôt sur les pièces de monnaie canadiennes

Publié le 13/11/2023 à 22:19

Le profil du roi Charles III apparaîtra bientôt sur les pièces de monnaie canadiennes

Publié le 13/11/2023 à 22:19

Par La Presse Canadienne

Le roi Charles offrira son profil gauche, alors que sa mère, la reine Élisabeth II, montrait son profil droit sur toutes les pièces canadiennes. (Photo: La Presse Canadienne)

Le profil du roi Charles III apparaîtra bientôt sur les pièces de monnaie canadiennes
 
Winnipeg — Les premières pièces canadiennes arborant l'effigie du roi Charles III seront bientôt en circulation partout au pays.
La Monnaie royale canadienne présentera mardi à son usine de Winnipeg l'effigie du roi Charles qu'elle a choisie pour apparaître dorénavant à l'avers de toutes les pièces de monnaie canadiennes. 
La Monnaie royale canadienne a déclaré qu'une petite quantité de pièces datées de 2023 avec le roi Charles devrait circuler début décembre. 
Les nouvelles pièces présenteront des œuvres du portraitiste canadien Steven Rosati, qui a conçu d'autres pièces pour la Monnaie, notamment six pièces en argent de gardien de but de la Ligue nationale de hockey et un dollar commémoratif du 100e anniversaire en l'honneur des Maple Leafs de Toronto.
Le site web de la Monnaie indique que l'agence fédérale a invité plus de 350 artistes et graveurs à soumettre un portfolio à son comité d'examen. Les artistes présélectionnés ont reçu des exigences de conception obligatoires et leur travail a été jugé en fonction de l'esthétique, des exigences techniques et de l'adéquation à la production de masse. Le projet gagnant a ensuite été envoyé au palais de Buckingham pour approbation finale.
Le roi Charles offrira son profil gauche, alors que sa mère, la reine Élisabeth II, montrait son profil droit sur toutes les pièces canadiennes.
La Monnaie a déclaré qu'elle faisait appel à des artistes canadiens depuis 1990 pour concevoir ses effigies royales, afin de mettre en valeur les talents locaux.
Le gouvernement canadien avait demandé plus tôt cette année à la Monnaie royale et à la Banque du Canada de remplacer l'effigie de la reine par celle du roi sur ses pièces de monnaie et sur le billet de 20 $.
La Monnaie avait précédemment émis des pièces de collection en or pur et en argent pour marquer le couronnement du roi Charles, monté sur le trône en septembre 2022 suite au décès de sa mère, âgée de 96 ans, qui a régné pendant 70 ans. Charles III a célébré le début de son règne avec un couronnement fastueux auquel ont assisté les dirigeants du monde entier, dont le premier ministre Justin Trudeau, le 6 mai dernier.
D'autres pays du Commonwealth ont également décidé de remplacer les effigies de la reine sur leur monnaie. En Australie, la pièce d'un dollar en or devrait être la première du pays à arborer une effigie de Charles III. Ce pays s'attend à ce qu'environ 10 millions de pièces d'un dollar soient en circulation d'ici Noël.
Toutes les pièces canadiennes encore en circulation avec l'effigie de la reine ont évidemment cours légal.
Par Brittany Hobson

Winnipeg — Les premières pièces canadiennes arborant l'effigie du roi Charles III seront bientôt en circulation partout au pays.

La Monnaie royale canadienne présentera mardi à son usine de Winnipeg l'effigie du roi Charles qu'elle a choisie pour apparaître dorénavant à l'avers de toutes les pièces de monnaie canadiennes. 

La Monnaie royale canadienne a déclaré qu'une petite quantité de pièces datées de 2023 avec le roi Charles devrait circuler début décembre.

Les nouvelles pièces présenteront des œuvres du portraitiste canadien Steven Rosati, qui a conçu d'autres pièces pour la Monnaie, notamment six pièces en argent de gardien de but de la Ligue nationale de hockey et un dollar commémoratif du 100e anniversaire en l'honneur des Maple Leafs de Toronto.

Le site web de la Monnaie indique que l'agence fédérale a invité plus de 350 artistes et graveurs à soumettre un portfolio à son comité d'examen. Les artistes présélectionnés ont reçu des exigences de conception obligatoires et leur travail a été jugé en fonction de l'esthétique, des exigences techniques et de l'adéquation à la production de masse. Le projet gagnant a ensuite été envoyé au palais de Buckingham pour approbation finale.

Le roi Charles offrira son profil gauche, alors que sa mère, la reine Élisabeth II, montrait son profil droit sur toutes les pièces canadiennes.

La Monnaie a déclaré qu'elle faisait appel à des artistes canadiens depuis 1990 pour concevoir ses effigies royales, afin de mettre en valeur les talents locaux.

Le gouvernement canadien avait demandé plus tôt cette année à la Monnaie royale et à la Banque du Canada de remplacer l'effigie de la reine par celle du roi sur ses pièces de monnaie et sur le billet de 20$.

La Monnaie avait précédemment émis des pièces de collection en or pur et en argent pour marquer le couronnement du roi Charles, monté sur le trône en septembre 2022 suite au décès de sa mère, âgée de 96 ans, qui a régné pendant 70 ans. Charles III a célébré le début de son règne avec un couronnement fastueux auquel ont assisté les dirigeants du monde entier, dont le premier ministre Justin Trudeau, le 6 mai dernier.

D'autres pays du Commonwealth ont également décidé de remplacer les effigies de la reine sur leur monnaie. En Australie, la pièce d'un dollar en or devrait être la première du pays à arborer une effigie de Charles III. Ce pays s'attend à ce qu'environ 10 millions de pièces d'un dollar soient en circulation d'ici Noël.

Toutes les pièces canadiennes encore en circulation avec l'effigie de la reine ont évidemment cours légal.


Par Brittany Hobson

 

Sur le même sujet

REER et délire

28/02/2024 | Thomas Gaudet

EXPERT. Oui, il existe un lien entre l'émission «Rire & délire» et les REER.

Investissement 101: les bases pour faire fructifier son argent

Mis à jour le 20/02/2024 | La Presse Canadienne

«J'ai vu trop de gens travailler dur juste pour épargner leur argent "sous le matelas" ou dans un compte d'épargne.»

À la une

Décès de Brian Mulroney, le «p'tit gars de Baie-Comeau»

Mis à jour il y a 32 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Sa fille Caroline en a fait l'annonce sur le réseau social X, jeudi en fin de journée.

La relance d'un journal: «On était cowboys, on n'avait peur de rien»

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. Au début des années 1980, «Les Affaires» devient en un an un incontournable du milieu des affaires.

Ce qu'en disent nos lecteurs...

Édition du 21 Février 2024 | Les Affaires

SPÉCIAL 95 ANS.  «Il y a eu une promotion en 1977 au cégep de Trois-Rivières et je le lis depuis bientôt 47 ans...»