La frontière terrestre entre le Canada et les États-Unis rouverte dans les deux sens

Publié le 08/11/2021 à 08:06

La frontière terrestre entre le Canada et les États-Unis rouverte dans les deux sens

Publié le 08/11/2021 à 08:06

Par La Presse Canadienne

La médecin hygiéniste en chef du Canada, la Dre Theresa Tam, a déclaré la semaine dernière que le gouvernement était bien au courant des plaintes concernant l’exigence du test et qu’elle était en cours d’examen. (Photo: La Presse Canadienne)

Washington — Pour la première fois en près de 20 mois, les déplacements non essentiels se font à nouveau dans les deux sens à la frontière terrestre canado-américaine.

Peu après minuit, les agents des douanes et de la protection des frontières ont commencé à autoriser les vacanciers et les visiteurs entièrement vaccinés à entrer aux États-Unis pour la première fois depuis le début de la pandémie de COVID-19, en mars 2020.

Ce n’est toutefois pas tout le monde qui en profite.

De nombreux Canadiens dont des membres de la famille vivent aux États-Unis disent qu’ils ne font pas encore la queue pour traverser, en partie en raison de l’exigence du Canada de subir un test de dépistage de la COVID-19 coûteux pour rentrer chez eux.

Le membre du Congrès de New York Brian Higgins se joindra lundi aux maires et aux dirigeants communautaires des deux côtés de la frontière canado-américaine pour exhorter le gouvernement fédéral canadien à abandonner la règle.

La médecin hygiéniste en chef du Canada, la Dre Theresa Tam, a déclaré la semaine dernière que le gouvernement était bien au courant des plaintes concernant l’exigence du test et qu’elle était en cours d’examen.

Les États-Unis n’exigent pas que les ressortissants étrangers en visite par voie terrestre présentent la preuve d’un test négatif, mais cela n’aura pas beaucoup d’importance tant que le Canada n’aura pas supprimé la règle également, selon les critiques.

«Il y a toujours des barrières», a déclaré Marcella Picone, une résidente de Buffalo, dans l’État de New York, et membre du groupe Facebook «Families are Essential» («Les familles sont essentielles»), qui fait pression depuis des mois pour que les restrictions soient assouplies.

«Oui, les États-Unis ont fait ce qu’il fallait ; ils ne demandent pas de test de dépistage de la COVID pour l’entrée par voie terrestre, alors ils assouplissent les restrictions. Mais maintenant, il est évident que le Canada doit faire sa part et éliminer l’exigence de test PCR.»

L’Agence des services frontaliers du Canada a publié la semaine dernière une déclaration rappelant aux voyageurs potentiels qu’une preuve d’un test négatif, effectué pas plus de 72 heures avant le voyage, est requise pour rentrer au Canada, ainsi qu’une preuve de vaccination.

Non seulement la dépense décourage les gens de voyager, mais c’est une mesure vouée à l’échec qui fait peu pour améliorer la sécurité publique, a indiqué Perrin Beatty, un ancien ministre fédéral qui est maintenant PDG de la Chambre de commerce du Canada.

«Cela n’a tout simplement aucun sens», a déclaré M. Beatty en entrevue.

Il a souligné la propre règle du gouvernement fédéral selon laquelle si un voyage aux États-Unis dure moins de 72 heures, les voyageurs peuvent passer leur test au Canada avant de partir et utiliser les mêmes résultats à leur retour au pays.

«Qui est protégé par cela? Tout cela ne fait que gaspiller de l’argent et faire perdre du temps aux gens.»

Cela crée également ce que M. Beatty appelle des «frictions» le long d’une frontière que les gens sont censés pouvoir traverser librement, «mais où le coût et les tracas administratifs sont si importants que les gens abandonnent tout simplement».

«Les frictions ont essentiellement signifié que les gains que le secteur canadien du tourisme espérait réaliser lorsque le Canada a ouvert les frontières aux personnes venant du Nord ne se sont tout simplement jamais matérialisés.»

Les nouvelles règles sur les frontières terrestres entrent en vigueur alors que les États-Unis commencent également à exiger que les ressortissants étrangers qui visitent par voie aérienne soient complètement vaccinés avant d’embarquer sur leurs vols.

Depuis lundi, les passagers aériens à destination des États-Unis doivent présenter une preuve de vaccination ainsi qu’un test de dépistage de la COVID-19 négatif datant de moins de 72 heures pour les voyageurs entièrement immunisés et de 24 heures dans le cas des citoyens américains non vaccinés et des résidents permanents.

À la une

Mise à jour économique: Québec n’écarte plus le scénario d’une récession en 2023

Il y a 55 minutes | La Presse Canadienne

Le crédit d'impôt destiné aux aînés passe de 411$ à 2000$.

EN DIRECT: suivez la mise à jour économique du gouvernement caquiste

Il y a 57 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Suivez toutes les informations sur la mise à jour économique du gouvernement avec notre expert invité, Raphaël Melançon.

Elon Musk VS Bernard Arnault: qui sera le plus riche à la fin de la journée?

13:53 | LesAffaires.com et AFP

Qui sera l'homme le plus riche du monde à la fin de la journée? C'est le duel du jour que suit Forbes.