La BdC surveille ses propos pour éviter d’encourager les espoirs de baisses de taux

Publié le 20/09/2023 à 14:35

La BdC surveille ses propos pour éviter d’encourager les espoirs de baisses de taux

Publié le 20/09/2023 à 14:35

Par La Presse Canadienne

Plus tôt cette année, la banque centrale a annoncé une pause dans les hausses de taux afin d’évaluer les effets des précédentes hausses de taux sur l’économie. (Photo: La Presse Canadienne)

La Banque du Canada a fait attention à ses propos lors de sa dernière annonce sur les taux d’intérêt, cherchant à éviter d’encourager les spéculations selon lesquelles des réductions de taux seraient envisagées dans un avenir proche.

C’est ce que révèle le résumé des délibérations de la banque centrale publié mercredi, qui détaille les discussions du conseil de direction ayant conduit à sa dernière décision sur les taux d’intérêt.

La Banque du Canada a maintenu son taux d’intérêt directeur à 5,0% plus tôt ce mois−ci, en raison des signes d’affaiblissement de l’économie.

Le résumé indique que même si le conseil de direction a décidé que maintenir les taux stables était la bonne décision pour le moment, il a envisagé la possibilité que sa décision puisse être interprétée à tort comme un signe que les taux n’augmenteront pas davantage ou que des baisses de taux pourraient survenir bientôt.

Pour limiter ce risque, la Banque du Canada a décidé de souligner qu’elle surveillerait les données économiques à venir et évaluerait si les taux doivent augmenter davantage.

Plus tôt cette année, la banque centrale a annoncé une pause dans les hausses de taux afin d’évaluer les effets des précédentes hausses de taux sur l’économie, mais les marchés financiers ont réagi en commençant à spéculer sur le moment où des baisses de taux d’intérêt pourraient avoir lieu.

Sur le même sujet

Une baisse des taux retardée?

21/05/2024 | Pierre Cléroux

EXPERT. Si plusieurs craignent une telle situation, il n’y a pourtant pas lieu de s’en inquiéter.

RRQ à la retraite

17/05/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Déterminer le moment optimal pour demander votre rente du Régime de rentes du Québec.

À la une

Trois stratégies pour rendre son commerce plus attrayant

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Voici trois commerces qui ont élaborer de nouvelles stratégies pour se démarquer.

La main-d'oeuvre reste un défi pour les détaillants

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Plus d'un poste vacant sur dix au Québec se trouve dans le secteur du commerce de détail.

Des clients avides de rabais

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Les détaillants doivent s'ajuster aux nouvelles attentes des consommateurs.