La Baie poursuit un détaillant québécois pour son utilisation de la marque Zellers

Publié le 18/10/2021 à 14:36

La Baie poursuit un détaillant québécois pour son utilisation de la marque Zellers

Publié le 18/10/2021 à 14:36

Par La Presse Canadienne

HBC a fermé le dernier de ses magasins physiques Zellers en 2020. (Photo: La Presse Canadienne)

Toronto — La Compagnie de la Baie d’Hudson (HBS) a lancé une poursuite contre une famille de détaillants québécois au sujet de l’utilisation de sa marque Zellers. 

Dans une déclaration déposée devant la Cour fédérale, la société accuse la famille Moniz de contrefaçon de marque, de dépréciation d’écart d’acquisition et de «tromperie commerciale» — soit de marketing trompeur ou de fausse représentation de marchandises. 

La famille Moniz est à l’origine de diverses demandes récentes de marques de commerce et de registres d’entreprises, notamment Zellers Inc. — constituée en juin 2020 —, Zellers Convenience Store Inc. et Zellers Restaurant inc. 

Les défendeurs n’ont pas pu être joints dans l’immédiat pour commenter et une réponse à la déclaration n’a pas encore été présentée au tribunal. 

HBC prétend que l’utilisation de la marque Zellers et des marques de commerce menace de semer la confusion entre ses produits et services et ceux offerts par La Baie.

Le détaillant allègue que l’intention de s’emparer de la marque Zellers était soit de «confondre les Canadiens ou de recouvrir un paiement de HBC». 

HBC a précisé dans des documents judiciaires que bien qu’elle ait fermé le dernier de ses magasins physiques Zellers en 2020, HBC entretenait toujours des plans pour la marque et n’avait pas abandonné les marques de commerce et les logos Zellers. 

L’entreprise a lancé cet été une boutique éphémère Zellers dans un magasin de la Baie d’Hudson à Burlington, en Ontario. 

La porte-parole de HBC, Tiffany Bourré, a souligné que la boutique éphémère était destinée à «enchanter nos clients avec une expérience amusante et nostalgique avec l’une des marques les plus appréciées de HBC». 

L’entreprise prévoit ouvrir une deuxième boutique éphémère Zellers dans son grand magasin d’Anjou, au Québec, a-t-elle ajouté. 

Mme Bourré a ajouté que la société avait déposé une demande pour protéger sa marque Zellers et éviter toute confusion chez les consommateurs.

«Les allégations contenues dans la réclamation concernent des magasins Zellers tiers non autorisés, entre autres utilisations non autorisées de la marque Zellers», a-t-elle affirmé dans un courriel. «HBC a l’intention de poursuivre vigoureusement cette demande.» 

 

Sur le même sujet

2021: fort rebond des fusions et acquisitions

10/10/2022 | Jean-François Venne

GRANDS DU DROIT. Les cabinets d’avocats ont dû trimer dur pour répondre à la demande.

De nouvelles expertises très recherchées

10/10/2022 | Jean-François Venne

GRANDS DU DROIT. Au menu: technologies numériques, le virage vers la finance durable et de nouvelles réglementations.

OPINION S'adapter pour conserver la relève
10/10/2022 | Jean-François Venne
Fasken reste en forte croissance
10/10/2022 | Jean-François Venne
Un nouvel associé directeur chez Norton Rose Fulbright
10/10/2022 | Jean-François Venne

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé

Mis à jour à 18:14 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a clôturé en hausse d’environ 70 points, avec des résultats mitigés selon les secteurs.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 17:22 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Saputo, Rogers et Banque Nationale

Que faire avec les titres Saputo, Rogers et Banque Nationale? Voici quelques recommandations d’analystes.