L'excédent commercial du Canada a reculé à 1,5G$ en août

Publié le 05/10/2022 à 10:41, mis à jour le 05/10/2022 à 18:15

L'excédent commercial du Canada a reculé à 1,5G$ en août

Publié le 05/10/2022 à 10:41, mis à jour le 05/10/2022 à 18:15

Par La Presse Canadienne

Entre-temps, les importations totales ont échappé 1,7% à 63,9 G$, ce qui représentait, là aussi, un deuxième déclin mensuel consécutif. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — L’excédent commercial du Canada s’est établi à 1,5 milliard de dollars (G$) en août, son plus faible niveau depuis le début de l’année, a indiqué mercredi Statistique Canada.

Ce résultat se comparait à un excédent révisé de 2,4G$ pour le mois de juillet, un chiffre en baisse par rapport à une lecture initiale de 4,1G$.

Les exportations totales ont reculé de 2,9% à 65,4G$ en août, cédant du terrain pour un deuxième mois consécutif, a précisé l’agence fédérale.

Les exportations de produits énergétiques ont cédé 6,0% à 18,4G$, alors que les exportations de pétrole brut ont laissé 5,7%, essentiellement en raison de la baisse des prix.

Entre-temps, les importations totales ont échappé 1,7% à 63,9G$, ce qui représentait, là aussi, un deuxième déclin mensuel consécutif.

Les importations de véhicules automobiles et de leurs pièces ont perdu 7,1% en août, les importations de voitures automobiles et de camions légers ayant retraité de 9,5% et celles de moteurs et de pièces ayant cédé 7,4%.

Exprimées en volumes, les exportations ont diminué de 1,3% en août, tandis que les importations ont reculé de 0,7%.

«Avec deux mois de complétés, il semble toujours que le commerce contribuera à la croissance du troisième trimestre ; cependant, les données mensuelles sont sujettes à des révisions importantes qui pourraient modifier l’ampleur du soutien», a noté l’économiste Shelly Kaushik, de la Banque de Montréal.

Au niveau régional, Statistique Canada a souligné que l’excédent commercial avec les États-Unis était resté essentiellement inchangé à 10,7G$ en août. Les exportations vers les États-Unis ont chuté de 2,5% et les importations en provenance du pays, le principal partenaire commercial du Canada, ont laissé 3,3%.

Le déficit commercial du Canada avec les pays autres que les États-Unis s’est établi à 9,2G$ en août, comparativement à un déficit de 8,3G$ en juillet, enregistrant ainsi sa première augmentation en quatre mois.

Les exportations vers des pays autres que les États-Unis ont chuté de 4,3% en août, tandis que les importations en provenance de pays autres que les États-Unis ont augmenté de 1,1%.

Dans un rapport distinct, Statistique Canada a indiqué que le déficit du commerce international des services du pays pour le mois d’août était passé à 1,9G$, alors qu’il avait été de 1,6G$ en juillet. Les importations de services ont augmenté de 2,1% à 14,5G$ et les exportations, de 0,3% à 12,6G$.

Au total, la balance commerciale du Canada avec le monde, pour les biens et les services, s’est soldée par un déficit de 369 millions de dollars (M$) en août, le premier de l’année, comparativement à un excédent de 740M$ en juillet.

Sur le même sujet

Coupe Davis: un moment historique et inspirant

02/12/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Au Québec, on a eu tendance dans le passé à douter de notre potentiel collectif.

Taux de chômage en novembre à 5,1 % au Canada et à un creux record de 3,8 % au Québec

Statistique Canada ajoute qu’au Québec, le taux de chômage s’est établi à un nouveau creux record de 3,8%.

À la une

Myni, grande gagnante du Défi jeunes pousses en croissance Banque Scotia

Mis à jour le 02/12/2022 | Elsa Vecchi

Elle s’est démarquée lors d’un concours de pitch sur le thème de la «Vallée de la mort».

Défi jeunes pousses en croissance: Uni et Brave remporte le prix Coup de coeur du public

16/11/2022 | Elsa Vecchi

Vous avez été nombreux à voter pour son pitch d'entreprise.

COP15: protéger l'environnement, c’est payant

02/12/2022 | François Normand

ANALYSE. La nature nous procure quatre services essentiels: l'approvisionnement, la régulation, le soutien, la culture.