L'entente de principe est entérinée par les syndiqués chez Ikea à Montréal

Publié le 21/06/2022 à 11:04

L'entente de principe est entérinée par les syndiqués chez Ikea à Montréal

Publié le 21/06/2022 à 11:04

Par La Presse Canadienne

Selon le syndicat, rattaché à la Fédération du commerce, affiliée à la CSN, le salaire d’entrée, qui est présentement de 15,60 $ l’heure, passera à 18,50 $ en 2024. (Photo: La Presse Canadienne)

Les travailleurs du magasin Ikea à Montréal ont entériné dans une proportion de 80% l’entente de principe qui était intervenue quant au renouvellement de leur convention collective.

Les 500 syndiqués avaient tenu deux journées de grève, en mai, puisées à même une banque de 10 jours.

Selon le syndicat, rattaché à la Fédération du commerce, affiliée à la CSN, le salaire d’entrée, qui est présentement de 15,60 $ l’heure, passera à 18,50 $ en 2024.

Le syndicat estime avoir aussi fait des gains au chapitre du régime de retraite, d’une garantie d’heures pour les salariés à temps partiel, ainsi que pour les clauses de santé-sécurité au travail.

À la une

Entreprise ne rime pas avec famille

Il y a 9 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Dire le contraire nuit aux employés, surtout à ceux qui peinent à respecter leurs limites.

Les chefs de parti donnent un dernier coup à la veille du scrutin

Mis à jour le 02/10/2022 | La Presse Canadienne

Plusieurs chefs se sont rendus dans des circonscriptions où se déroulent des luttes serrées à la veille du scrutin.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la relève manufacturière

Édition du 21 Septembre 2022 | Catherine Charron

La question de François-Xavier Tétreault, cofondateur des équipements Ostrya.