Hydro-Québec: plus de 122 700 abonnés étaient sans courant électrique lundi matin

Publié le 27/11/2023 à 09:15

Hydro-Québec: plus de 122 700 abonnés étaient sans courant électrique lundi matin

Publié le 27/11/2023 à 09:15

Par La Presse Canadienne

Un porte−parole du service des affaires publiques de la société d’État, Francis Labbé, a expliqué que ces cinq régions les plus affectées par les pannes sont celles où les précipitations de neige des dernières heures ont été les plus abondantes. (Photo: La Presse Canadienne)

Près de 122 700 foyers québécois étaient privés d’électricité vers 7 h 45 lundi, selon Hydro−Québec. 

Les deux régions les plus touchées par ces pannes de courant étaient celles de la Capitale−Nationale et de l’Estrie, avec respectivement plus de 52 000 et près de 40 000 abonnés plongés dans le noir. Dans Chaudière−Appalaches, près de 13 700 clients n’avaient pas d’électricité; en Mauricie et dans la région Centre−du−Québec, il y en avait plus de 6600.

Dans l’ensemble du Québec, 280 pannes étaient répertoriées vers 7 h 45.

Un porte−parole du service des affaires publiques de la société d’État, Francis Labbé, a expliqué que ces cinq régions les plus affectées par les pannes sont celles où les précipitations de neige des dernières heures ont été les plus abondantes.

La lourdeur de la neige s’étant abattue sur la végétation a provoqué des bris de branches d’arbre qui sont tombées sur des fils électriques.

M. Labbé a signalé qu’Hydro−Québec espérait que le rétablissement de la plupart des pannes pourrait se produire pendant la journée de lundi. Il a toutefois précisé que dans les secteurs sinistrés les moins habités, les rétablissements de courant ne profitent qu’à une poignée d’abonnés.

À l’aube, la société d’État procédait à un inventaire des ressources disponibles dans les régions qui n’étaient pas affectées par les pannes, notamment celles de Montréal, de l’Outaouais et de la Montérégie, afin qu’elles puissent se déplacer vers les régions sinistrées afin d’aider leurs confrères œuvrant au rétablissement.

Au début du mois, en présentant le Plan d’action 2035 d’Hydro−Québec, le président et directeur−général, Michael Sabia, a déclaré que la société d’État comptait investir de 90 à 110 milliards de dollars (G$) d’ici 12 ans pour augmenter sa capacité de production et rehausser la capacité de son réseau de transport. Il a ajouté qu’entre 45 et 50 G$ devraient servir à assurer la fiabilité des infrastructures, ce qui permettra, selon le fournisseur d’électricité, de réduire la fréquence des pannes de 35% sur un horizon de 7 à 10 ans.

Pour offrir un meilleur service, Hydro−Québec prévoyait déployer de nouveaux équipements sur le réseau de distribution, comme des poteaux en composite et des protecteurs de conducteur et adopter des pratiques comme l’enfouissement léger de lignes électriques.

Jean−Philippe Denoncourt, La Presse Canadienne

À la une

Geneviève Gauvin, la reine de l'infopreneuriat

Il y a 26 minutes | Emmanuel Martinez

Geneviève Gauvin est une infopreneure qui crée des outils à ceux qui veulent monétiser leurs connaissances sur le web.

Le prix du carbone grimpe à près 57$ la tonne au Québec

Mis à jour il y a 21 minutes | François Normand

Le prix du carbone est en hausse de 6,5% par rapport à la précédente vente aux enchères en novembre.

Le «B2B» et le «B2C» sont-ils morts sur les réseaux sociaux?

EXPERTE INVITÉE. En suivant ces règles d'or, nous avons réussi à passer de 0 à 600 000 abonnés sans dépenser un sou.