Groupe Océan acquiert chantier maritime Verreault

Publié le 05/10/2022 à 11:55, mis à jour le 05/10/2022 à 18:08

Groupe Océan acquiert chantier maritime Verreault

Publié le 05/10/2022 à 11:55, mis à jour le 05/10/2022 à 18:08

Par La Presse Canadienne

Groupe Océan, dont le siège social est à Québec, a également des installations en Ontario, en Alberta, en Colombie-Britannique et dans les Caraïbes. (Photo: 123RF)

En mettant la main sur le chantier maritime Verreault, à Les Méchins en Gaspésie, Groupe Océan se trouve dans une meilleure posture pour obtenir des contrats de «plus grande envergure», croit Jacques Tanguay, président et chef de la direction de Groupe Océan.

Les deux entreprises québécoises, spécialisées dans la construction et la réparation maritime, ont annoncé l’acquisition plus tôt mercredi. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Le chantier maritime Verreault, où l’on fait de la réparation et de la transformation navale, est plus grand que les installations que possède déjà Group Océan à L’Isle-aux-Coudres et à Québec. «C’est beaucoup plus grand en termes de capacité», dit M. Tanguay.

«Il y a des navires de la garde-côtière qui nécessitent des installations qui sont plus grandes, plus volumineuses que celles que l’on a. À Québec, on a une cale sèche flottante qui peut accueillir des navires de 200 pieds de longueur (60 mètres) À L’Isle-aux-Coudres, on peut aller jusqu’à 300 pieds (91 mètres). Ici, on parle de 800 pieds (244 mètres). On peut même mettre deux bateaux de 800 pieds côte à côte.»

En augmentant sa capacité, l’entreprise estime qu’elle se trouvera dans une meilleure posture pour obtenir des projets «de plus grande envergure» émanant de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN).

Le marché pour la flotte privée canadienne demeure un secteur stable, mais l’industrie militaire est appelée à croître, anticipe M. Tanguay. «Il y a beaucoup d’investissement du côté de la garde côtière. La situation géopolitique présentement, la course des Russes vers le Nord, fait qu’il y a un besoin, je pense, de confirmer la souveraineté du Canada sur notre territoire. Ce mouvement-là va amener une certaine croissance, à mon avis.»

Groupe Océan, dont le siège social est à Québec, a également des installations en Ontario, en Alberta, en Colombie-Britannique et dans les Caraïbes. Elle compte plus de 1000 employés.

En 2018, la Caisse de dépôt et placement du Québec et le Fonds de solidarité FTQ avaient investi 112 millions de dollars dans l’entreprise pour financer son expansion à l’international.

Sur le même sujet

Jeux vidéo: Washington veut bloquer le rachat d'Activision par Microsoft

08/12/2022 | AFP

L’opération est aussi dans le collimateur de Bruxelles, qui a ouvert début novembre une enquête approfondie.

Groupe Contex fait l’acquisition de L’Événement Carrières

02/12/2022 | Les Affaires

L’Événement Carrières, fondé en 1999, est un organisateur de salons reliés à l’emploi et à la formation au Québec.

À la une

Mise à jour économique: nuages gris à l’horizon

Il y a 9 minutes | Raphaël Melançon

BLOGUE INVITÉ. Pour la première fois depuis 2008, l’économie du Québec pourrait plonger en récession.

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 19 minutes | Refinitiv

Quelle sera l’issue du vote sur le rachat de Turquoise Hill par Rio Tinto?