Gabriel Nadeau-Dubois s'en prend à Legault sur l'immigration

Publié le 29/09/2022 à 10:25, mis à jour le 29/09/2022 à 12:47

Gabriel Nadeau-Dubois s'en prend à Legault sur l'immigration

Publié le 29/09/2022 à 10:25, mis à jour le 29/09/2022 à 12:47

Par La Presse Canadienne

Gabriel Nadeau-Dubois était de passage dans la circonscription de Maurice-Richard jeudi matin. (Photo: La Presse Canadienne)

Le chef solidaire Gabriel Nadeau-Dubois était de passage jeudi matin dans la circonscription montréalaise de Maurice-Richard, où il s’en est pris de nouveau à François Legault qui a déclaré la veille qu’il serait «suicidaire» d’accueillir plus de 50 000 immigrants par an.

M. Nadeau-Dubois s’est présenté devant les médias à l’école Sophie-Barat en compagnie du candidat solidaire dans la circonscription, Haroun Bouazzi, pour promettre que son parti accélérerait la construction et la rénovation des écoles du Québec.

Il a tenu à commencer son allocution en revenant à la charge contre François Legault et le ministre sortant de l’Immigration, Jean Boulet, qui avaient tenu des propos controversés la veille sur l’immigration.

«C’est des propos divisifs, c’est des propos inacceptables, c’est des propos qui font mal à du monde, et quand François Legault parle comme ça, il affaiblit l’identité québécoise et il affaiblit la cohésion sociale au Québec. Il y a des milliers de jeunes issus de l’immigration qui veulent faire partie du Québec et qui travaillent fort pour s’intégrer à la société québécoise», a fait valoir Gabriel Nadeau-Dubois.

«Quand François Legault les pointe du doigt», ce qu’il leur dit «c’est qu’ils ne sont pas des Québécois», a-t-il ajouté.

Mercredi, François Legault avait déclaré devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) que «tant qu’on n’aura pas stoppé le déclin du français, je pense que pour la nation québécoise qui veut protéger le français, ça serait un peu suicidaire d’aller augmenter [les seuils d’immigration]».

Questionné à savoir s’il croyait que les propos controversés de François Legault faisaient partie d’une stratégie pour séduire certains électeurs, le co-porte-parole de QS a répondu ceci: «Ça, c’est la question à 100$. Est-ce que c’est volontaire ou involontaire? Je ne suis pas dans la tête de François Legault, je ne peux pas le savoir», a indiqué Gabriel Nadeau-Dubois en ajoutant que «le plus important n’est pas ce que François Legault essaie de faire, mais c’est les impacts de ses propos».

Investissement de 1,6 milliard de dollars (G$) pour les écoles

Jeudi midi, c’est au tour de Gabriel Nadeau-Dubois de s’adresser à la CCMM, mais avant de rencontrer les gens d’affaires de Montréal, il a promis 1,6G$ pour la construction et la rénovation des écoles.

«Pour redonner fière allure à nos établissements, on parle d’ajouter 1,6G$ supplémentaires en immobilisations dans le prochain mandat pour accélérer la construction, la réparation, l’agrandissement et le verdissement de nos écoles», a affirmé le co-porte-parole de Québec solidaire (QS).

«Les libéraux ont échoué, la CAQ aussi, on est dû pour essayer une nouvelle équipe pour tout mettre en œuvre, pour redonner leur fierté à nos écoles publiques», a ajouté M. Nadeau-Dubois.

De récents sondages montrent que QS et la Coalition avenir Québec sont pratiquement nez à nez dans les intentions de vote des citoyens de Maurice-Richard. Le Parti libéral du Québec a gagné les deux dernières élections, mais la députée sortante, Marie Montpetit, expulsée du caucus en novembre dernier, n’est pas candidate.

En 2018, le PLQ avait devancé QS par moins de 2% des votes lors des élections.

Sur le même sujet

Responsabilités confiées par Legault aux élus de la CAQ: les hommes d'abord

Ces diverses nominations sont souvent le prix de consolation offert aux députés qui n'ont pas eu un ministère.

QS prêtera serment au roi pour déposer un projet de loi abolissant l'obligation

Mis à jour le 03/11/2022 | La Presse Canadienne

Dès la rentrée au Salon Bleu, le parti déposera un nouveau projet de loi afin de rendre ce serment facultatif.

À la une

Pourquoi laissons-nous agir les patrons dominateurs?

Il y a 32 minutes | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «Mon boss est dominateur, arrogant, invivable. Pourquoi personne ne dit rien contre lui?»

Banque CIBC: recul des résultats au 4T et de l'ensemble de l'exercice 2022

Il y a 18 minutes | La Presse Canadienne

La banque affirme qu’elle a maintenu la solidité de ses fonds propres et de saines pratiques de gestion du risque.

Banque TD: optimisme pour 2023 en marge d'une progression des bénéfices 2022

Il y a 27 minutes | La Presse Canadienne

Groupe Banque TD annonce un dividende 0,96 $ par action ordinaire qui sera payable à compter du 31 janvier prochain.