Fitch maintient sous surveillance la note AAA des États-Unis malgré l'accord sur la dette

Publié le 02/06/2023 à 14:24

Fitch maintient sous surveillance la note AAA des États-Unis malgré l'accord sur la dette

Publié le 02/06/2023 à 14:24

Par AFP

La notation américaine reste «soutenue par des atouts exceptionnels, notamment la taille de l’économie, un PIB par habitant élevé et un environnement commercial dynamique», nuance Fitch

Washington — L’agence de notation Fitch a maintenu vendredi sous surveillance la précieuse note AAA des États-Unis en raison de la crise de la dette, et malgré un accord adopté au Congrès jeudi soir, déplorant la «polarisation politique».

«Bien que la résolution de l’impasse sur la limite de la dette américaine permette au gouvernement de respecter ses obligations», Fitch maintient cette surveillance, indiquant, dans un communiqué, examiner «toutes les implications de ce dernier épisode de crise et les perspectives pour les trajectoires à moyen terme du budget et de la dette».

Fitch précise toutefois avoir «l’intention de lever la surveillance négative sur la note +AAA+ des États-Unis au 3e trimestre 2023», jugeant que «la cohérence et la crédibilité de l’élaboration des politiques, ainsi que les trajectoires budgétaires et de la dette attendues à moyen terme seront des facteurs clés de notre évaluation».

L’administration du démocrate Joe Biden et l’opposition républicaine ont mené des négociations tendues ces dernières semaines pour relever le plafond de la dette et ainsi permettre à la première économie du monde de continuer à payer salaires, retraites, dépenses de santé, ou encore factures, et de continuer à emprunter sur les marchés.

Cela a permis d’éviter in extremis un défaut de paiement, alors que les liquidités ne permettraient de tenir que jusqu’au 5 juin. Le texte permettra à Washington d’honorer ses paiements jusqu’à début 2025.

Mais pour Fitch, ces «affrontements politiques répétés autour du plafond de la dette et les suspensions de dernière minute (…) réduisent la confiance dans la gouvernance budgétaire et sur la dette».

L’agence de notation déplore même «une détérioration constante de la gouvernance au cours des 15 dernières années». 

Elle évoque ainsi «une polarisation politique et un esprit partisan accrus, comme en témoignent les élections contestées de 2020, des négociations répétées jusqu’à la dernière minute sur le plafond de la dette et l’incapacité à relever les défis budgétaires».

La notation américaine reste «soutenue par des atouts exceptionnels, notamment la taille de l’économie, un PIB par habitant élevé et un environnement commercial dynamique», nuance Fitch, tandis que «le dollar américain est la monnaie de réserve la plus importante au monde, ce qui donne au gouvernement une flexibilité de financement inégalée».

Mais, avertit encore l’agence, «certaines de ces forces pourraient être érodées au fil du temps par des lacunes en matière de gouvernance».

 

 

À la une

Budget fédéral 2024: l'art de se tirer dans le pied

17/04/2024 | Daniel Dufort

EXPERT INVITÉ. Le gouvernement de Justin Trudeau «s’autopeluredebananise» avec son «budget mémorable».

Gain en capital: pas une surprise

17/04/2024 | Dany Provost

EXPERT INVITÉ. «Combien d’impôt ça va vous coûter de plus?»

L'industrie technologique mécontente des mesures sur les gains en capital

Mis à jour le 17/04/2024 | La Presse Canadienne

L'industrie technologique est mécontente des mesures sur les gains en capital.