COVID 19: le vaccin bivalent disponible d'ici deux semaines

Publié le 24/08/2022 à 12:20, mis à jour le 24/08/2022 à 12:24

COVID 19: le vaccin bivalent disponible d'ici deux semaines

Publié le 24/08/2022 à 12:20, mis à jour le 24/08/2022 à 12:24

Par La Presse Canadienne

Le nouveau vaccin «bivalent» sera disponible d’ici deux semaines, selon le docteur Luc Boileau, directeur national de santé publique. (Photo: La Presse Canadienne)

COVID 19: le vaccin bivalent disponible d’ici deux semaines
Même si la campagne générale de vaccination contre la COVID-19 « évolue bien », Québec devance sa campagne pour les citoyens âgés de 18 ans et plus. Aussi, la Santé publique s’attend à ce que le nouveau vaccin « bivalent » soit disponible d’ici deux semaines.
Le docteur Luc Boileau, directeur national de santé publique, en a fait l’annonce, mercredi, en conférence de presse à Montréal.
Ainsi, les gens âgés de 18 ans et plus pourront dès maintenant prendre rendez-vous pour leur vaccination contre la COVID-19, a-t-il précisé.
Et malgré la rentrée scolaire, ces jours-ci, Québec ne s’attend pas à « une catastrophe ». Il ne change pas non plus les règles qui ont déjà été édictées, à savoir que le port du masque ne sera plus nécessaire.
En cas d’infection, un isolement d’une durée de cinq jours est toujours nécessaire, suivi d’une autre période de cinq jours avec port du masque et limitation des contacts.
Quant au nouveau vaccin actualisé « bivalent », Québec s’attend à ce qu’il soit rendu disponible d’ici deux semaines. Il remplacera alors les vaccins actuels, sans avoir à écouler les inventaires des vaccins non utilisés.
Le ministère de la Santé indique mercredi que 26 personnes sont décédées en lien avec la COVID-19 au cours des dernières 24 heures. De plus, les hospitalisations sont légèrement à la hausse.
Le plus récent bilan fait état de 1986 nouvelles hospitalisations, dont 666 en raison de la COVID-19, ce qui représente une augmentation de 27 comparativement à mardi. De ce nombre, 41 personnes se trouvent aux soins intensifs, dont 25 pour des raisons liées au coronavirus. Il s’agit d’une baisse de cinq par rapport à la veille.
Dans le milieu de la santé, 3983 travailleurs sont absents dus à la pandémie, par exemple pour un retrait préventif ou puisqu’ils sont en situation d’isolement.
Les plus récentes données rapportent 992 nouveaux cas, ce qui est similaire au nombre signalé mardi. Puisque l’accès aux centres de dépistage est restreint aux clientèles prioritaires, ce taux n’est pas représentatif de la situation épidémiologique.

Même si la campagne générale de vaccination contre la COVID-19 «évolue bien», Québec devance sa campagne pour les citoyens âgés de 18 ans et plus. Aussi, la Santé publique s’attend à ce que le nouveau vaccin «bivalent» soit disponible d’ici deux semaines.

Le docteur Luc Boileau, directeur national de santé publique, en a fait l’annonce, mercredi, en conférence de presse à Montréal.

Ainsi, les gens âgés de 18 ans et plus pourront dès maintenant prendre rendez-vous pour leur vaccination contre la COVID-19, a-t-il précisé.

Et malgré la rentrée scolaire, ces jours-ci, Québec ne s’attend pas à «une catastrophe». Il ne change pas non plus les règles qui ont déjà été édictées, à savoir que le port du masque ne sera plus nécessaire.

En cas d’infection, un isolement d’une durée de cinq jours est toujours nécessaire, suivi d’une autre période de cinq jours avec port du masque et limitation des contacts.

Quant au nouveau vaccin actualisé «bivalent» (capable de s’attaquer à la fois à la souche originale du virus et au variant Omicron), Québec s’attend à ce qu’il soit rendu disponible d’ici deux semaines. Il remplacera alors les vaccins actuels, sans avoir à écouler les inventaires des vaccins non utilisés.

 

Hausse des hospitalisations

Le ministère de la Santé indique mercredi que 26 personnes sont décédées en lien avec la COVID-19 au cours des dernières 24 heures. De plus, les hospitalisations sont légèrement à la hausse.

Le plus récent bilan fait état de 1986 nouvelles hospitalisations, dont 666 en raison de la COVID-19, ce qui représente une augmentation de 27 comparativement à mardi. De ce nombre, 41 personnes se trouvent aux soins intensifs, dont 25 pour des raisons liées au coronavirus. Il s’agit d’une baisse de cinq par rapport à la veille.

Dans le milieu de la santé, 3983 travailleurs sont absents dus à la pandémie, par exemple pour un retrait préventif ou puisqu’ils sont en situation d’isolement.

Les plus récentes données rapportent 992 nouveaux cas, ce qui est similaire au nombre signalé mardi. Puisque l’accès aux centres de dépistage est restreint aux clientèles prioritaires, ce taux n’est pas représentatif de la situation épidémiologique.

Sur le même sujet

À la une

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.

Bourse: les gagnants et les perdants du 12 avril

Mis à jour le 12/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.