Couche-Tard: l'inflation fait grimper les ventes de produits de marque maison

Publié le 31/08/2022 à 13:45

Couche-Tard: l'inflation fait grimper les ventes de produits de marque maison

Publié le 31/08/2022 à 13:45

Par La Presse Canadienne

Les ventes de marchandises des établissements ouverts depuis au moins un an ont progressé de 35% aux États-Unis. (Photo: La Presse Canadienne)

Laval — Alimentation Couche-Tard a observé que la hausse des coûts du carburant et des aliments affectait les habitudes de conduite et d’achat des clients, tout en stimulant les ventes de ses produits de marque maison.

Le président et chef de la direction de la chaîne de dépanneurs lavalloise, Brian Hannasch, a souligné que si certaines grandes marques comme Coca-Cola ou Monster Energy ont maintenu de fortes ventes, des clients avaient tenté d’économiser en choisissant d’autres produits alimentaires moins chers.

«Nous constatons une très forte croissance de plus de 10% de nos marques maison, en cette période où les consommateurs recherchent de la valeur», a-t-il affirmé mercredi lors d’une conférence téléphonique avec des analystes, au lendemain de la publication des résultats financiers du premier trimestre de Couche-Tard.

L’inflation à la pompe a affecté le volume de carburant vendu, qui a diminué alors que les consommateurs cherchaient à économiser de l’argent sur l’essence, a expliqué Brian Hannasch.

«Il est clair que les prix élevés du carburant au cours du trimestre et les pressions inflationnistes globales ont un impact temporaire sur les comportements de conduite et de ravitaillement de nos consommateurs», a-t-il affirmé.

Couche-Tard a affiché un bénéfice net de 872,4 millions de dollars (M$) US au premier trimestre, en hausse de 14,1% par rapport à la même période l’an dernier.

L’entreprise, qui exerce ses activités au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie sous de nombreuses enseignes de vente au détail, dont Couche-Tard, Circle K, Holiday et Ingo, a fait état de revenus totaux de 18,7 milliards de dollars (G$) US au premier trimestre, en hausse de 37,4% par rapport à ceux de 13,6 G$ US d’il y a un an.

Les analystes s’attendaient à un bénéfice par action de 73 cents US, à partir d’un chiffre d’affaires de 17,7 G$ US, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

La société a essentiellement attribué la progression de ses revenus à une hausse des prix de vente moyens du carburant, à la croissance interne des ventes de marchandises et de services et à la contribution des acquisitions.

Ces éléments ont été partiellement contrebalancés par une baisse de la demande pour le carburant et par l’impact de la cession de sites dans la foulée d’une revue stratégique du réseau de Couche-Tard, ainsi qu’à une perte de change de 336,0 M$ liée à la conversion en dollars américains des opérations en autres devises.

Les ventes de marchandises des établissements ouverts depuis au moins un an ont progressé de 35% aux États-Unis, de 2,8% en Europe et dans les autres régions, mais elles ont diminué de 1,3% au Canada.

Pour ce qui est des volumes de carburant, ils ont diminué de 4,0% aux États-Unis dans les établissements ouverts depuis au moins un an, tandis qu’ils ont reculé de 3,7% en Europe et dans les autres régions. Au Canada, ces volumes ont progressé de 0,4%.

Mardi, la société a également conclu une entente avec le Bureau de la concurrence pour résoudre ses préoccupations concernant l’accord de 346,8 M$ de Couche-Tard pour acquérir la chaîne de stations-service Wilsons, dans les provinces atlantiques.

Alimentation Couche-Tard a ainsi accepté de se départir de 46 sites et ententes d’approvisionnement Wilsons, ainsi que d’une station-service Couche-Tard, en les vendant à un ou des acheteurs qui seront approuvés par le commissaire de la concurrence.

 

Sur le même sujet

Couche-Tard fait «plein de petites choses» pour réduire sa facture d'électricité

«Nous avons des marchés où nous avons réduit notre consommation d’entre 10% et 21%», a dit Brian Hannasch.

Couche-Tard: bénéfice en hausse de 17% au 2T

23/11/2022 | AFP

Le bénéfice trimestriel net ajusté a progressé de 26% sur un an, à 82 cents US par action.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, rebond technique sans enthousiasme

Mis à jour le 08/12/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse jeudi.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 08/12/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Corus Entertainment, H2O Innovation et Dollarama

08/12/2022 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Corus, H2O Innovation et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes.