Budget fédéral: le NPD triomphant, le Bloc et les conservateurs déçus

Publié le 08/04/2022 à 07:44

Budget fédéral: le NPD triomphant, le Bloc et les conservateurs déçus

Publié le 08/04/2022 à 07:44

Par La Presse Canadienne

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, a toutefois accusé le gouvernement libéral de ne pas en faire assez pour lutter contre les changements climatiques. (Photo: La Presse Canadienne)

BUDGET FÉDÉRAL. Ottawa — C’est tout sourire que le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, s’est pointé devant les journalistes, un ton qui tranchait avec celui de ses homologues du Bloc québécois et du Parti conservateur.

«Nous avons utilisé notre pouvoir et nous avons livré ce que nous avons obtenu dans l’entente», a claironné M. Singh, s’attribuant le mérite des promesses sur l’assurance dentaire pour les personnes à faibles revenus ainsi que des investissements dans le logement abordable.

M. Singh, dont la formation a récemment conclu un pacte pour maintenir le gouvernement Trudeau au pouvoir jusqu’en 2025, a toutefois accusé son partenaire de danse de ne pas en faire suffisamment pour lutter contre le réchauffement climatique et de ne pas investir suffisamment dans les soins de santé.

«On va continuer de critiquer le gouvernement et proposer des solutions», a-t-il assuré tout en confirmant que ses troupes allaient appuyer le budget.

 

«Irresponsable»

La cheffe intérimaire des conservateurs, Candice Bergen, a qualifié d’«irresponsable» le «budget du NPD». Elle estime que les dépenses prévues ne feront qu’accentuer la hausse du coût de la vie.

«Justin Trudeau prend de l’argent qu’il a en fait recueilli des Canadiens qui souffrent de l’inflation et il l’utilise pour payer pour les promesses qu’il a faites au NPD», a-t-elle pesté en confirmant que sa formation politique allait voter contre l’exercice budgétaire.

Mme Bergen a rappelé que l’opposition officielle réclamait une baisse de taxes, un contrôle de dépenses et des solutions pour répondre à la crise du logement.

Sur ce dernier point, la cheffe juge que les initiatives proposées dans le budget ne se concrétiseront pas assez vite.

Les conservateurs ont salué l’augmentation du budget de la défense nationale, mais ont signalé qu’ils craignent que l’argent finisse par dormir dans les coffres.

 

Champs de compétences

Du côté du Bloc québécois, le chef Yves-François Blanchet donne une «fin de non-recevoir» au budget puisque celui-ci n’est «même pas proche» de rencontrer les conditions énoncées par sa formation pour un appui.

«Le Québec et les provinces veulent une augmentation des transferts en santé sans condition. Le budget leur donne des conditions, pas d’augmentation des transferts», a-t-il reproché.

Quant au nouveau régime d’assurance dentaire, le Bloc s’en réjouit tant que les sommes soient versées à Québec et que le gouvernement provincial en dispose librement. «Si jamais ce n’est pas le cas, là on va leur en péter une», a prévenu M. Blanchet.

Compte tenu de l’appui annoncé des néo-démocrates, il ne fait aucun doute que les libéraux survivront au vote de confiance à venir sur le budget.

À la une

Bourse: le pour et le contre des ventes à perte à des fins fiscales

Il y a 30 minutes | Denis Lalonde

BALADO. Après une année difficile, le moment est peut-être venu de procéder à des ventes à perte à des fins fiscales.

Les cinq trucs d'une patronne de Google pour gravir les échelons de votre organisation

Il y a 29 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. La première suggestion qu’elle fait semble aller de soi. Et pourtant.

Bourse: Wall Street termine en hausse, rebond technique sans enthousiasme

Mis à jour le 08/12/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse jeudi.