Au tour de la Banque CIBC de hausser ses salaires pour s'ajuster au marché

Publié le 09/06/2022 à 18:00

Au tour de la Banque CIBC de hausser ses salaires pour s'ajuster au marché

Publié le 09/06/2022 à 18:00

Par La Presse Canadienne

La Banque CIBC fera aussi passer son salaire minimum d’entrée de 17 $ à 20 $ par heure. (Photo: Romeo Mocafico pour Les Affaires)

La Banque CIBC est la plus récente banque à annoncer des hausses de salaire afin d’attirer et de retenir ses employés dans un marché qui s’est resserré.

Dans une note interne, le chef de la direction de la CIBC, Victor Dodig, a expliqué que le salaire de base serait haussé de trois pour cent pour les six premiers niveaux d’employés à compter de juillet.

Elle fera aussi passer son salaire minimum d’entrée de 17 $ à 20 $ par heure, tant au Canada qu’aux États-Unis en devise locale, et s’est engagée à le porter à 25 $ d’ici 2025.

M. Dodig a indiqué dans la note de service que l’augmentation de salaire «soutiendrait davantage le bien-être financier de notre équipe, nous aidera à attirer et à retenir les talents et à renforcer notre réputation d’employeur de choix».

À la mi-mai, la Banque Royale a annoncé une augmentation de 3% du salaire de base de ses employés aux postes des niveaux 9 à 12 à compter du 1er juillet, et s’est engagée à tenir compte des forces du marché et de la hausse du coût de la vie lors de la fixation des salaires de base à la fin de l’année.

La Banque TD a annoncé en avril qu’elle accordait une augmentation de salaire de 3% à la majorité de ses employés.

 

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 30/09/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Les obligations à rendement élevé vont aller mieux

30/09/2022 | Morningstar

Les perspectives seront meilleures dans maximum un an, selon deux gestionnaires aguerris.

À la une

Et si François Legault s'inspirait de l'autre modèle allemand?

ANALYSE. L'Allemagne a non seulement un secteur manufacturier très dynamique, mais aussi un mode de scrutin exemplaire.

Le PQ fait peu de cas de la perte de l’appui éditorial du journal «Le Devoir»

Mis à jour à 12:08 | La Presse Canadienne

S’il a perdu le soutien du quotidien, Paul St-Pierre Plamondon espère convaincre les indécis.

Nadeau-Dubois invite à «une grande jase politique» pour convaincre les indécis

Mis à jour à 12:04 | La Presse Canadienne

«Là c'est important de parler à vos parents, grands-parents, de leur dire ce qui vous inquiète pour l'avenir.»