Aluminerie de Bécancour investit 73M$ dans son usine

Publié le 16/10/2023 à 15:29

Aluminerie de Bécancour investit 73M$ dans son usine

Publié le 16/10/2023 à 15:29

Par La Presse Canadienne

Les travaux de construction débuteront ce mois−ci. L’entreprise prévoit une mise en service des équipements pour 2024 afin d’entamer la production au début de l’année 2025. (Photo: 123RF)

Aluminerie de Bécancour (ABI) va agrandir sa fonderie, ce qui permettra à l’entreprise d’augmenter sa production.

L’entreprise détenue conjointement par Alcoa et Rio Tinto a annoncé, lundi, ses projets estimés à 73 millions de dollars. Il s’agit du plus important investissement à cette usine depuis le long conflit de travail qui avait perturbé ses activités en 2018 et 2019. 

«Cet investissement est historique et permettra à notre aluminerie d’accroître sa compétitivité», a commenté le président−directeur général de l’Aluminerie de Bécancour, Christian Fortin, dans un communiqué.

Le projet prévoit la construction d’un nouveau bâtiment de 35 000 pieds carrés qui accueillera une nouvelle machine à couler des gueuses. L’investissement permettra une plus grande production de produits «à valeur ajoutée», principalement de plaques de laminage.

Les travaux de construction débuteront ce mois−ci. L’entreprise prévoit une mise en service des équipements pour 2024 afin d’entamer la production au début de l’année 2025.

L’investissement assure la «pérennité» de l’usine, selon le syndicat qui représente ses quelque 1200 employés. «Cet investissement était rendu nécessaire afin de se positionner pour obtenir des investissements encore plus importants», juge Éric Drolet, président du syndicat des travailleurs de l’Aluminerie de Bécancour, associé aux Métallos.

Sur le même sujet

Combler le nouvel appétit pour l'aluminium

Édition du 24 Janvier 2024 | Jean-François Venne

ALUMINIUM. Le Québec est bien positionné grâce à la faible empreinte carbone du métal qu'il produit.

En quête d'un aluminium plus vert

Édition du 24 Janvier 2024 | Jean-François Venne

ALUMINIUM. L’empreinte carbone de l’aluminium dépend surtout de deux facteurs: l’énergie et les processus de production.

À la une

Quand les Québécois découvraient la Bourse dans nos pages

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. «Des entreprises comme Cascades et Couche-Tard, elles sont extrêmement reconnaissantes envers le REA.»

95 ans d'ambition et d'innovation

Édition du 21 Février 2024 | Marine Thomas

BILLET. Cela fait déjà 95 ans que le journal «Les Affaires» informe les décideurs du Québec.

Bourse: Wall Street reprend son souffle et finit en baisse

Mis à jour à 18:30 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé en baisse.