L'enseigne américaine Gap recrute son nouveau patron chez Mattel, section Barbie

Publié le 26/07/2023 à 15:20

L'enseigne américaine Gap recrute son nouveau patron chez Mattel, section Barbie

Publié le 26/07/2023 à 15:20

Par AFP

M. Dickson, membre du conseil d’administration du groupe Gap (Old Navy, Gap, Banana Republic, Athleta) depuis novembre 2022, doit prendre ses fonctions de directeur général le 22 août, a précisé le groupe dans un communiqué (Photo: 123RF)

New York — Le groupe américain de vêtements Gap a annoncé mercredi avoir trouvé son nouveau patron, après un an de recherche: c’est Richard Dickson, actuellement directeur des opérations chez Mattel chargé notamment des partenariats marketing.

M. Dickson, membre du conseil d’administration du groupe Gap (Old Navy, Gap, Banana Republic, Athleta) depuis novembre 2022, doit prendre ses fonctions de directeur général le 22 août, a précisé le groupe dans un communiqué.

Chez Mattel, «il a été l’un des principaux architectes de la transformation mondiale qui a revigoré les marques emblématiques de Mattel (…) tout en restaurant la croissance de l’entreprise», a poursuivi Gap.

Selon Neil Saunders, directeur de la société d’analyses GlobalData, il était notamment chargé de la supervision des partenariats de marketing et en particulier concernant la marque Barbie.

Gap fait partie de la centaine d’enseignes ayant signé des accords de licence avec Mattel à l’occasion de la sortie mondiale du film Barbie la semaine dernière, qui a fait l’objet d’une intense campagne mondiale de marketing et qui a signé le meilleur lancement de 2023 en Amérique du Nord avec 155 millions de dollars de recettes sur le weekend.

La ligne de vêtements Gap estampillés Barbie pour adultes (homme et femme) et pour enfants est d’ailleurs mise à l’honneur sur le site institutionnel du groupe de prêt-à-porter.

«C’est une bonne nomination, espérons que seront accordés à M. Dickson le temps et la latitude pour mettre en œuvre les changements qui auraient dû être entrepris il y a bien longtemps», a relevé M. Saunders.

«Comme l’histoire le montre, les plus gros actionnaires de Gap peuvent montrer de la résistance à s’adapter et exercer trop de contrôle sur la direction du groupe», a-t-il souligné.

Le poste de directeur général est vacant depuis la démission en juillet 2022 de Sonia Syngal, nommée en mars 2020. Aucune raison n’avait été donnée à son départ, mais les ventes du groupe étaient alors en berne.

Le groupe a entrepris depuis des restructurations tous azimuts.

Ses ventes ont reculé de 6% au premier trimestre (février-avril) de son exercice décalé à 3,28 milliards de dollars de début février à fin avril, mais sa perte nette a été réduite à 18 millions (perte de 162 millions un an plus tôt).

 

À la une

La start-up de Sherbrooke qui veut commercialiser un médicament

03/03/2024 | Emmanuel Martinez

«Les gens pensent que l’argent coule à flots pour les start-ups, parce qu’on nous montre des exceptions.»

La start-up qui voulait faire économiser 1G$ en soins à l'Amérique du Nord

01/03/2024 | Émilie Parent-Bouchard

Une start-up de Sherbrooke propose des solutions aux victimes d'un traumatisme crânien qui doivent être opérées.

Pas de démondialisation, à l’exception des semi-conducteurs

01/03/2024 | François Normand

ANALYSE. Aucun «ralentissement durable» de la mondialisation, mais on observe une incertitude techno-géopolitique.