Les automobilistes bénéficieront à nouveau d’une remise, à cause de la pandémie

Publié le 14/11/2023 à 15:11

Les automobilistes bénéficieront à nouveau d’une remise, à cause de la pandémie

Publié le 14/11/2023 à 15:11

Par La Presse Canadienne

La ministre des Transports, Geneviève Guilbault, a profité de l’occasion pour annoncer également l’ouverture d’un nouveau centre de services de la SAAQ à la Place Versailles, qui emploiera 70 personnes. (Photo: La Presse Canadienne)

Les automobilistes et motocyclistes auront un autre congé de paiement d’assurance au renouvellement de leurs permis en 2024. 

La réduction importante de circulation durant la pandémie a en effet entraîné une baisse des indemnisations versées par la SAAQ et, donc, un surplus de près de 700 millions de dollars (M$) au Fonds d’assurance automobile.

On a par ailleurs appris que le cafouillage entourant la mise en service du nouveau système informatique de la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) a coûté 41 M$ en embauches additionnelles, temps supplémentaire et autres.

Dans le cas des surplus, comme la loi oblige qu’ils soient retournés aux assurés, les détenteurs de permis de classe 5 (véhicules de promenade) et 6 (moto) ne paieront que 25,50 $ pour leur permis l’an prochain. Les économies seront de l’ordre de 101,55 $ pour les détenteurs de permis de classe 5 et de 186,50 $ pour les détenteurs de permis jumelant les classes 5 et 6.

Cette remise représente 600 M$. Un autre 44 M$ ira à des projets en sécurité routière et 52 M$ serviront à bonifier la couverture d’assurance.

La ministre des Transports, Geneviève Guilbault, a profité de l’occasion pour annoncer également l’ouverture d’un nouveau centre de services de la SAAQ à la Place Versailles, qui emploiera 70 personnes et qui viendra pratiquement doubler la capacité de rendez−vous quotidiens de l’ensemble des points de service de la Communauté métropolitaine de Montréal mis ensemble.

Cette décision s’explique par le fait que les délais d’attente dans la région de Montréal sont 36% plus élevés que la moyenne québécoise. 

Pierre Saint−Arnaud, La Presse Canadienne

Sur le même sujet

À la une

Brian Mulroney est décédé

Il y a 14 minutes | Les Affaires

Sa fille Caroline en a fait l'annonce sur le réseau social X, jeudi en fin de journée.

La relance d'un journal: «On était cowboys, on n'avait peur de rien»

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. Au début des années 1980, «Les Affaires» devient en un an un incontournable du milieu des affaires.

Ce qu'en disent nos lecteurs...

Édition du 21 Février 2024 | Les Affaires

SPÉCIAL 95 ANS.  «Il y a eu une promotion en 1977 au cégep de Trois-Rivières et je le lis depuis bientôt 47 ans...»