La demande d'avions d'affaires piquera du nez

Publié le 29/01/2009 à 00:00

La demande d'avions d'affaires piquera du nez

Publié le 29/01/2009 à 00:00

Par Les Affaires

Brian Foley, un consultant américain spécialisé dans ce secteur, prévoit que les annulations de commandes augmenteront d'au moins 10 % en 2009 en raison du marasme économique. Il prévoit également que les nouvelles commandes stagneront par rapport à 2008.

Les difficultés économiques à l'échelle mondiale nuiront au secteur d'aviation d'affaires de Bombardier, qui est l'un des principaux moteurs de la croissance de ses bénéfices depuis plusieurs années, écrivait en décembre Claude Proulx, de BMO Marchés des capitaux.

Cameron Doerksen, de Partenaires Versant, et Richard Stoneman, de Valeurs mobilières Dundee, prévoient que Bombardier livrera entre 10 et 20 % d'avions d'affaires de moins au cours de son prochain exercice annuel, qui se terminera le 31 janvier 2010.

Bombardier dévoilera le 2 avril prochain ses prévisions de livraisons d'appareils pour son prochain exercice, en même temps que ses résultats de l'exercice 2009 qui se terminera à la fin de ce mois-ci.

À la une

Le gouvernement Legault rattrapé par ses cadeaux électoralistes

Édition du 20 Septembre 2023 | Jean-Paul Gagné

Les chèques, les crédits d’impôt, le plafonnement de certains tarifs et les baisses des taux d’imposition le rattrapent.

CELI: cette opération peut vous faire payer des impôts sur vos profits

22/09/2023 | Morningstar

Il serait prudent de consulter un avocat-fiscaliste averti avant toute opération importante ou fréquente.

La Chine pâtit-elle d’une «COVID longue économique»?

22/09/2023 | François Normand

ANALYSE. Nous assistons à la fin du miracle économique chinois, selon un prestigieux think tank américain.