Se remettre en question pour un meilleur avenir financier

Offert par Les affaires plus


Édition de Décembre 2021

Se remettre en question pour un meilleur avenir financier

Offert par Les affaires plus


Édition de Décembre 2021

Par Les Affaires

(Photo: 123RF)

Un récent sondage de l’Institut québécois de planification financière (IQPF) soutient que 68% des ­Québécois disent ne pas disposer de toutes les connaissances nécessaires pour planifier adéquatement leur avenir financier, une hausse de deux points de pourcentage sur un an. Chez les moins de 35 ans, ce pourcentage grimpe à 74 %.

Plus inquiétant, 39 % des répondants ont affirmé ne pas avoir de plan en ce qui concerne leur avenir financier. Chez les moins de 35 ans, ce pourcentage augmente à 48 %.

 

Sur le même sujet

Déclarations de revenus distinctes au décès

EXPERT INVITÉ. Une déclaration de revenus doit-elle être remplie pour une personne décédée?

La planification financière, pas seulement une question de chiffres

Édition de Juin 2022 | Salomon Gamache

À VOS AFFAIRES. Quand on parle de planification financière, on pense souvent d’abord aux aspects ...

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour le 24/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

24/06/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.