Le défi, mailler les technologies pour plus de convivialité


Édition du 29 Octobre 2016

Le défi, mailler les technologies pour plus de convivialité


Édition du 29 Octobre 2016

[Photo : 123RF/everythingpossible]

Gagnée par l'engouement pour les vêtements connectés, l'entreprise Greybox Solutions a d'abord travaillé en collaboration avec des chercheurs de l'Université McGill pour développer plusieurs capteurs... avant de presque tous les abandonner. Aujourd'hui, la PME se spécialise dans l'intégration de différents dispositifs connectés et de capteurs pour les centraliser dans des programmes de santé globale, disponibles par une application sur appareils mobiles.

Le virage correspond aux enjeux d'aujourd'hui : le grand défi des années à venir ne consiste pas tellement à créer de nouvelles technologies qu'à mailler celles qui existent et à assurer leur interopérabilité. «Au début, on avait l'ambition de développer plusieurs capteurs. On avait commencé à le faire autant pour la glycémie et la pression artérielle que le rythme cardiaque, pour se rendre compte que c'était trop compliqué du point de vue des certifications médicales», explique Pierre Bérubé, président et fondateur de Greybox Solutions, qui emploie une quinzaine de personnes.

La PME montréalaise fondée en 2013 se concentre depuis à peaufiner son application pour appareils mobiles en intégrant des solutions technologiques de différents partenaires. Elle vise notamment les entreprises qui souhaitent voir leurs dispositifs se brancher et s'imbriquer avec les autres dans un service, tout en étant accessibles sur un tableau de bord offrant une meilleure expérience utilisateur. «On peut assurer des revenus supplémentaires à ces dispositifs, et ils pourraient offrir de nouveaux services grâce à notre plateforme», considère M. Bérubé.

La PME effectue même des démarches auprès d'Ubisoft pour ajouter un jeu vidéo. «Notre objectif, c'est de rendre nos programmes engageants et motivants», dit M. Bérubé.

Car l'application aborde aussi les habitudes de vie. «On a remarqué qu'en santé, tout est très segmenté.» Par exemple, il existe des programmes pour réaliser un suivi du diabète, mais la plupart d'entre eux ne tiennent pas compte de facteurs en marge, comme les habitudes alimentaires ou l'activité physique.

Comme Greybox Solutions ne désire pas héberger des données, elle tisse aussi des partenariats pour les transmettre à des systèmes de gestion. Elle collabore avec Omnimed, de Cookshire, qui figure parmi les sept fournisseurs accrédités par Québec en matière de dossiers médicaux électroniques. Cette collaboration permet à l'application de verser des informations dans un dossier patient lorsqu'il y a un suivi avec un médecin.

Greybox Solutions a tout de même continué d'exploiter un de ses dispositifs connectés : une semelle intelligente conçue pour prévenir les chutes et destinée à une population vieillissante.

À lire aussi :

La santé à l'ère des objets connectés

Un logiciel pour surveiller les signes vitaux

À la une

Bourse: Wall Street finit en hausse malgré la torpeur ambiante

Mis à jour le 18/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le secteur énergétique mène la Bourse de Toronto vers le haut.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

18/08/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

18/08/2022 | Les Affaires

Pour y figurer en bonne place et ainsi profiter d’une belle visibilité, remplissez notre formulaire.