SNC-Lavalin sera maître d'oeuvre pour le projet Champlain Hudson Power Express

Publié le 28/04/2022 à 12:13

SNC-Lavalin sera maître d'oeuvre pour le projet Champlain Hudson Power Express

Publié le 28/04/2022 à 12:13

Par La Presse Canadienne

En vertu du contrat de service annoncé jeudi, SNC-Lavalin assurera la supervision technique et la coordination de la conception des câbles et de la station de conversion. (Photo: La Presse Canadienne)

SNC-Lavalin sera le maître d’œuvre des promoteurs de transport d’électricité pour le projet de ligne de transport d’électricité Champlain Hudson Power Express (CHPE), qui sera déployé du Canada aux États-Unis, a indiqué jeudi la firme d’ingénieurs. 

La ligne de transport d’électricité souterraine de 545 kilomètres, dont une majorité passera sous l’eau, est considérée comme un projet majeur pour Hydro-Québec et prévoit la livraison de 10,4 térawattheures d’électricité par année à la Ville de New York.

En vertu du contrat de service annoncé jeudi, SNC-Lavalin assurera la supervision technique et la coordination de la conception des câbles et de la station de conversion, a précisé la société montréalaise. 

La ligne de transport d’électricité partira du poste Hertel d’Hydro-Québec, à La Prairie, et traversera aux États-Unis sous le lac Champlain. Elle se déplacera ensuite vers le sud pour se raccorder à une station de conversion à Astoria, dans le quartier Queens, à New York. 

Selon le président et chef de la direction de SNC-Lavalin, Ian Edwards, ce mandat permet à la firme d’ingénieurs de faire croître son empreinte aux États-Unis, un de ses principaux marchés, et démontre son engagement et sa capacité «à offrir des solutions pour atteindre la carboneutralité au marché» et à son client. 

La construction devrait débuter cet été aux États-Unis, et sa mise en service est prévue pour 2025. Au Québec, la construction de la ligne pourrait commencer au printemps 2023, a indiqué Hydro-Québec plus tôt ce mois-ci, mais elle doit encore faire l’objet d’examens par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) et la Régie de l’énergie du Canada. 

Le chef de la direction des Services d’ingénierie de SNC-Lavalin au Canada, Dale Clarke, a estimé que le contrat renforçait «la position de SNC-Lavalin en tant que chef de file mondial des réseaux d’électricité, plus particulièrement en matière de technologie de courant continu à haute tension (CCHT) appliquée aux câbles sous-marins et souterrains». 

Le projet Champlain Hudson Power Express sera exécuté directement par le Centre d’excellence de SNC-Lavalin dans le domaine du CCHT, situé à Montréal. Celui-ci exerce ses activités depuis une cinquantaine d’années et a réalisé plusieurs projets, notamment le projet de ligne de transport d’électricité de l’Ouest albertain (LTEOA) et le projet de Lower-Churchill. 

 


Sur le même sujet

Une thermopompe peut aider à économiser sur les coûts d'électricité

Une thermopompe est un appareil électrique qui peut être utilisée à la fois pour le chauffage et le refroidissement.

Voitures électriques: le rêve de la recharge solaire

27/06/2022 | AFP

Alors que le marché des voitures électriques explose, plusieurs modèles dotés de panneaux solaires sont attendus.

À la une

Bourse: Toronto clôture en baisse de près de 200 points

Mis à jour il y a 39 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street finit en ordre dispersé, la baisse des taux profite au secteur technologique.

À surveiller: Boralex, Air Canada et Canopy Growth

09:15 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Boralex, Air Canada et Canopy Growth ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les sociétés technologiques affichent moins de postes

Il y a 11 minutes | La Presse Canadienne

Les start-up ont commencé à gérer leurs finances de manière plus serrée en raison de la débâcle du secteur à la Bourse.