Les pétrolières hésitent à dépenser malgré leur production automnale record

Publié le 02/12/2021 à 13:59

Les pétrolières hésitent à dépenser malgré leur production automnale record

Publié le 02/12/2021 à 13:59

Par La Presse Canadienne

Les dépenses en immobilisations pétrolières et gazières pour les trois premiers trimestres de 2021 étaient inférieures de 32% à leurs niveaux d’avant la pandémie. (Photo: La Presse Canadienne)

CALGARY — Même si la production de pétrole en Alberta atteint des niveaux record, les pétrolières hésitent toujours à accroître leurs budgets de dépenses en immobilisations. 

Selon Statistique Canada, les dépenses en immobilisations pétrolières et gazières pour les trois premiers trimestres de 2021 étaient inférieures de 32% à leurs niveaux d’avant la pandémie. 

L’industrie a également dépensé moins du tiers de ce qu’elle avait dépensé au cours de la même période en 2014, lorsque les investissements en immobilisations ont atteint un sommet record. 

Pourtant, les cours du pétrole brut ont atteint cet automne des niveaux jamais vus en sept ans. La production de pétrole en Alberta en octobre s’élevait à 119 millions de barils, un record mensuel sans précédent. 

Des experts notent que l’industrie pétrolière et gazière reste prudente en ce qui a trait à l’avenir, malgré la manne apportée par les prix cet automne. 

L’arrivée du variant Omicron du virus de la COVID-19 a fait chuter les prix du pétrole la semaine dernière. Les experts estiment que cela témoigne bien de l’incertitude soutenue qui affecte l’industrie et qui limite les dépenses. 

 

À la une

Les compagnies aériennes s'alarment du «chaos» si la 5G n'est pas limitée près des aéroports

Il y a 37 minutes | AFP

Les acteurs du secteur aérien aux États-Unis s’inquiètent des conséquences de la 5G sur les avions.

Québec veut 25 000 éducatrices en services de garde d'ici 2026

C’est un total de 295 millions $ qui seront consacrés à différentes mesures.

Entreprises et consommateurs prévoient une forte inflation, selon la banque centrale

L’inflation est le problème économique le plus important pour les consommateurs.