La Caisse investit 1G$ dans un promoteur de projet éolien

Publié le 18/12/2020 à 15:02

La Caisse investit 1G$ dans un promoteur de projet éolien

Publié le 18/12/2020 à 15:02

Par La Presse Canadienne
Un parc éolien

La Caisse entretenait depuis 2013 une relation avec Invenergy, qui se spécialise aussi dans le stockage d’énergie. (Photo: 123RF)

La Caisse de dépôt et placement du Québec a annoncé vendredi avoir investi 1 milliard $ dans Invenergy Renewables, un promoteur, propriétaire et exploitant privé de projets éoliens et solaires en Amérique du Nord. 

La Caisse entretenait depuis 2013 une relation avec Invenergy, qui se spécialise aussi dans le stockage d’énergie. 

Ses investissements dans la société établie à Chicago ont progressivement augmenté au fil des ans, a précisé la CDPQ, mais celui annoncé vendredi était « le plus important ». 

Selon le président et chef de l’exploitation d’Invenergy, Jim Murphy, ces nouvelles facilités d’investissements permettront « d’accélérer la croissance (de l’entreprise) et d’assurer sa position de leader du secteur ». 

La Caisse s’est pour sa part félicitée de soutenir une entreprise qui contribue à la transition climatique.

Invenergy Renewables possède une expertise dans les différentes étapes de la chaîne de valeur de l’industrie, dont le développement, la construction, l’exploitation et la maintenance de projets d’énergies renouvelables. 

Elle détient des projets dans les Amériques, en Europe et en Asie, et compte des bureaux de développement régional aux États-Unis, au Canada, au Mexique, en Colombie, au Japon, en Pologne et en Écosse. 

 

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Toronto clôture en baisse de près de 200 points

Mis à jour à 17:47 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street finit en ordre dispersé, la baisse des taux profite au secteur technologique.

À surveiller: Boralex, Air Canada et Canopy Growth

09:15 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Boralex, Air Canada et Canopy Growth ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les sociétés technologiques affichent moins de postes

Il y a 32 minutes | La Presse Canadienne

Les start-up ont commencé à gérer leurs finances de manière plus serrée en raison de la débâcle du secteur à la Bourse.