Gaz de schiste: Total "très surpris"

Publié le 03/10/2011 à 14:44

Gaz de schiste: Total "très surpris"

Publié le 03/10/2011 à 14:44

Par AFP

Le géant français Total s'est dit lundi "très surpris" par l'abrogation annoncée de son permis d'exploration des gaz de schiste dans le sud de la France et demandé des explications "pour comprendre sur quelles bases légales" a lieu cette annulation.

"Nous sommes très surpris d'apprendre par voie de presse que le gouvernement aurait décidé d'abroger le permis d'exploration de Montélimar sans que Total à qui ce permis avait été attribué en ait été lui même informé", a déclaré à l'AFP une porte-parole.

Dans son rapport remis aux ministères concernés le 12 septembre, "Total s'est sans aucune ambiguité engagé à n'utiliser aucune technique qui ne serait pas autorisée par la loi", a-t-elle souligné.

"Nous attendons donc maintenant de recevoir la notification de cette abrogation pour comprendre sur quelles bases légales ce permis serait abrogé", a ajouté la compagnie pétrolière française.

Interrogé sur les déclarations de la ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet, selon qui le rapport de Total n'est "pas crédible", Total n'a pas souhaité faire de commentaire.

Le gouvernement a décidé lundi d'abroger les trois permis de recherche de gaz de schiste accordés à Total et à l'Américain Schuepbach dans le sud de la France, une victoire pour les opposants mobilisés depuis des mois contre la technique contestée de la fracturation hydraulique.

Le permis accordé en 2010 à Total dit "de Montélimar" couvre une zone de 4.327 km2 le long du Rhône du nord de Montélimar jusqu'à Montpellier.

À la une

Aucun allégement des mesures sanitaires en vue

Mis à jour il y a 51 minutes | lesaffaires.com

En conférence de presse, le premier ministre admet toutefois voir «la lumière au bout du tunnel».

Amazon lance son premier magasin de vêtements en personne, truffé d'algorithmes

Il y a 6 minutes | AFP

«Les clients pourront effectuer leur magasinage depuis la cabine d’essayage», promet le groupe de Seattle.

L'inflation aux États-Unis, aussi une séquelle des généreux plans de relance

Il y a 22 minutes | AFP

Aux États-Unis, l’inflation a atteint 7% en 2021, un rythme que le pays n’avait pas connu depuis près de 40 ans.