Carboneutralité: des producteurs de sables bitumineux visent 2050

Publié le 09/06/2021 à 13:37, mis à jour le 09/06/2021 à 16:58

Carboneutralité: des producteurs de sables bitumineux visent 2050

Publié le 09/06/2021 à 13:37, mis à jour le 09/06/2021 à 16:58

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Une alliance rassemblant les plus grands producteurs de sables bitumineux du Canada a annoncé mercredi une stratégie commune visant à réduire à zéro leur production nette de gaz à effet de serre d’ici 2050.

Les sociétés comprennent Canadian Natural Resources, Cenovus Energy, la Pétrolière Impériale, MEG Energy et Suncor Énergie.

Une grande partie de la stratégie mise sur la construction d’une installation de séquestration du carbone à Cold Lake, en Alberta. Le groupe a indiqué que l’installation serait également disponible pour d’autres industries.

Les entreprises prévoient également d’avoir recours à des technologies émergentes de réduction du carbone autour des activités de sables bitumineux, telles que le captage direct dans l’air, qui utilise un système mécanique pour extraire le dioxyde de carbone de l’air.

Les entreprises affirment que le projet nécessitera des investissements importants et soulignent qu’il a été rendu possible grâce aux programmes de soutien des gouvernements fédéral et albertain.

« Cet effort de collaboration interentreprise témoigne de notre engagement profond en faveur de la lutte contre le changement climatique à l’échelle mondiale », a affirmé dans un communiqué le chef de la direction de Cenovus, Alex Pourbaix.

« Nous ne nous limitons pas à parler de la nécessité de participer; nous adoptons des mesures audacieuses de réduction des émissions et nous nous taillons une place en tant que fournisseurs de choix pour satisfaire la demande croissante d’énergie dans le monde. »

Le groupe a comparé son plan au projet Longship, en Norvège. Ce projet de plusieurs milliards de dollars comprend une installation transfrontalière de stockage et de transport de dioxyde de carbone qui sera ouverte à plusieurs industries et devrait être fonctionnel d’ici 2024.

Selon la ministre albertaine de l’Énergie, Sonya Savage, le projet du groupe de producteurs de sables bitumineux aidera à renforcer la position de leader mondial de la province en ce qui a trait aux facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance.

« Toutes les prévisions crédibles en matière d’énergie indiquent que le pétrole sera un élément majeur du bouquet énergétique dans les décennies à venir et même au-delà de 2050. L’Alberta est exceptionnellement bien placée et prête à répondre à cette demande », a-t-elle affirmé dans un communiqué.

« Cette initiative ouvrira également la voie à des progrès technologiques continus, qui mèneront finalement à la production de barils de pétrole carboneutres. »

À la une

10 choses à savoir lundi

Il y a 22 minutes | Philippe Lemelin

Les entreprises peinent à retenir le talent, scandale dans le baseball majeur et des Crocs à talons hauts.

Immobilier résidentiel: mai a été un autre mois à l'avantage des vendeurs

Il y a 22 minutes | Les Affaires - JLR

Le marché de l’immobilier résidentiel du Québec a enregistré un autre mois de hausse des prix en mai.

Trois bonnes nouvelles dans le secteur minier

Il y a 22 minutes | Maxime Guilbault

BLOGUE INVITÉ. Les bonnes nouvelles se font de plus en plus nombreuses malgré cette période pandémique.