Début des audiences du CRTC sur le projet de Rogers d'acquérir Shaw

Publié le 22/11/2021 à 12:33

Début des audiences du CRTC sur le projet de Rogers d'acquérir Shaw

Publié le 22/11/2021 à 12:33

Par La Presse Canadienne

La commission examinera si Rogers devrait être autorisé à reprendre les activités de diffusion de Shaw. (Photo: La Presse Canadienne)

Les audiences du régulateur fédéral des télécommunications doivent débuter lundi sur le projet d’acquisition de 26 milliards $ de Shaw Communications par Rogers Communications.

Le CRTC entendra Rogers au nom de Shaw, tandis que les intimés, dont TELUS Communications, BCE et de nombreuses parties intéressées, devraient s’exprimer tout au long de la semaine d’audiences.

La commission examinera si Rogers devrait être autorisé à reprendre les activités de diffusion de Shaw, y compris les réseaux de câblodistribution en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan et au Manitoba, le service de télévision par satellite Shaw Direct et un système de relais par satellite.

L’organisme de réglementation examinera comment l’acquisition affecterait la concurrence dans le paysage de la radiodiffusion, comment elle pourrait affecter les clients actuels et comment elle affecterait la programmation locale et la diversité des voix à la télévision.

En plus de l’approbation du CRTC, l’entente nécessite aussi celle du Bureau de la concurrence et d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada.

Entre autres questions, les autres régulateurs examineront comment l’accord pourrait affecter la concurrence dans les services mobiles sans fil, internet filaire et de radiodiffusion.

 

 

À la une

Québec veut 25 000 éducatrices en services de garde d'ici 2026

Il y a 57 minutes | La Presse Canadienne

C’est un total de 295 millions $ qui seront consacrés à différentes mesures.

Entreprises et consommateurs prévoient une forte inflation, selon la banque centrale

L’inflation est le problème économique le plus important pour les consommateurs.

Des lignes aériennes demandent de mettre fin aux tests de dépistage à l'arrivée

Air Canada, WestJet et l’aéroport Pearson demandent un transfert de la capacité de test des aéroports vers la communauté