Cossette passe aux mains des Américains

Publié le 18/12/2009 à 12:47

Cossette passe aux mains des Américains

Publié le 18/12/2009 à 12:47

Par lesaffaires.com

Cossette est implanté au Canada, aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Chine. Photo : Lesaffaires.com

Le géant québécois de la publicité, Cossette, est passée aux mains de la société américaine Mill Road Capital, une transaction de 135 millions $ CAN.

A l'occasion d'une assemblée générale extraordinaire, les actionnaires de Cossette ont approuvé à plus de 99 pour cent l'offre de 8,10 $ par action soumise par Mill Road Capital, un fonds d'investissements de la Nouvelle-Angleterre.

Pour les actionnaires, la prime est substantielle. Le montant offert représente près de trois fois le plancher de 2,78 $ l'action touché au mois de mai 2009.

La transaction met fin à une longue saga qui avait commencé en juillet 2009 avec l'offre publique d'achat hostile par la société Cosmos. Contrôlée par d'anciens dirigeants de Cossette, Cosmos a retiré son offre de 7,87 $ l'action, le 7 décembre.

En vertu de la transaction avec Mill Road Capital, les cadres de Cossette conserveront environ 30 pour cent des actions de la nouvelle société privée, dont le siège social demeurera à Québec.

Implanté au Canada, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Chine, Cossette Inc. compte plus de 1400 employés dans le monde dont 600 au Québec.

Avec des revenus annuels de 217 millions $, Cossette figure au 23e rang mondial des entreprises de communications.

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par la technologie, avant l’inflation américaine

Mis à jour le 09/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a perdu plus de 90 points, mardi.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

09/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

À surveiller: Power Corp, TransAlta et Suncor

09/08/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Power Corp, TransAlta et Suncor? Voici quelques recommandations d’analystes.