Transformer le verre recyclé en bouteilles: changements nécessaires

Publié le 13/08/2019 à 10:25

Transformer le verre recyclé en bouteilles: changements nécessaires

Publié le 13/08/2019 à 10:25

Par Pascal Forget
verre recyclé

(Photo: 123RF)

En vertu d’une entente de principe entre le fabricant Owens-Illinois et le conditionneur Groupe Bellemare, de Trois-Rivières, on pourrait fabriquer de nouvelles bouteilles avec le verre de la collecte sélective.

«Nous avons l’intention d’investir dans la technologie, mais de bonnes ententes sur plusieurs années sont nécessaires pour justifier l’investissement,» affirme Serge Bellemare, copropriétaire du Groupe Bellemare.

Pour mettre en place le plan d’affaires, on demande une interdiction progressive de la pratique d’employer du verre comme matériaux de recouvrement dans les sites d’enfouissement. Une mesure temporaire qui avait été mise en place à la suite de la fermeture du conditionneur Klareco en 2013, pour ouvrir un marché supplémentaire aux centres de tri aux prises avec des surplus de verre.

S’il en coûte de 60 à 120$ la tonne métrique pour envoyer le verre dans un site d’enfouissement, en faire un matériau de recouvrement des déchets coûte environ 15$ la tonne.

Dès que les conditions pour obtenir le verre seront obtenues, le groupe Bellemare pourrait produire du verre pur à 97%, utilisable pour de nouvelles bouteilles, dans une fenêtre de 18 mois.

Des investissements de 4M$ seraient nécessaires pour se procurer les machines de tri optique et la machinerie adaptée. De 7 à 8 nouveaux emplois pourraient être créés.

Les nouvelles installations de Groupe Bellemare permettraient de trier mécaniquement les morceaux de verre de plus de 5mm en utilisant un processus optique. Les 15% de contaminants qui ne peuvent être recyclés sont envoyés au site d’enfouissement.

Le Groupe Bellemare recycle du verre depuis 2004 pour produire un granulat pour sablage au jet. L’entreprise a investi 3,5M$ en 2016 pour faire passer sa capacité de production de 10 000 tonnes par année à 35 000 tonnes.

À la une

Ces quatre doctrines géopolitiques touchent les entreprises

16/10/2021 | François Normand

ANALYSE. De la Russie à la Chine et passant par la Turquie, ces doctrines influencent votre environnement d'affaires.

Bourse: Wall Street termine la semaine en forme, meilleure semaine depuis juin

Mis à jour le 15/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse avec le cours du pétrole brut.

À surveiller: Nuvei, Target et Air Canada

15/10/2021 | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.