Immobilier: les acheteurs frileux

Publié le 15/12/2009 à 17:21

Immobilier: les acheteurs frileux

Publié le 15/12/2009 à 17:21

Par La Presse Canadienne

Les acheteurs sont inquiets de l'instabilité économique, révèle l'étude. Photo: Benjamin Nantel

Une enquête menée auprès d'agents immobiliers par la firme Royal LePage indique que les acheteurs de maisons canadiens s'inquiètent toujours de la stabilité de l'économie, mais qu'ils sont peu nombreux à attendre un nouveau recul des prix.

Trente-huit pour cent des agents interrogés ont répondu que l'instabilité économique arrivait en première place des préoccupations des acheteurs au cours des trois derniers mois.

Vingt-trois pour cent des agents ont dit que les acheteurs craignaient ne pas réussir à vendre leur maison actuelle à un prix raisonnable, tandis que 12 pour cent hésitaient parce qu'ils croient que les prix glisseront encore.

Et 20 pour cent des agents ont répondu que les acheteurs n'exprimaient pas d'inquiétude.

L'étude a aussi établi qu'un nombre croissant de Canadiens achètent des maisons en guise d'investissement, et que plusieurs prévoient procéder à des rénovations après avoir acheté.

L'étude a été menée en novembre auprès de 1225 agents de Royal LePage.

À la une

Ukraine: la situation sur le terrain au 124e jour

Mis à jour il y a 4 minutes | AFP

L’armée russe tentait lundi de pousser son avantage dans l'est de l'Ukraine.

Zelensky fait pression sur le G7 pour durcir le ton contre Moscou

Mis à jour à 08:11 | AFP et La Presse Canadienne

Le G7 va continuer de soutenir l'Ukraine «aussi longtemps qu'il le faudra», selon leur déclaration commune.

Zelensky fait pression sur le G7 pour durcir le ton contre Moscou

Mis à jour à 08:11 | AFP et La Presse Canadienne

Le G7 va continuer de soutenir l'Ukraine «aussi longtemps qu'il le faudra», selon leur déclaration commune.