Construction: les ingénieurs réclament une commission d'enquête publique

Publié le 09/02/2010 à 08:54

Construction: les ingénieurs réclament une commission d'enquête publique

Publié le 09/02/2010 à 08:54

95 % des ingénieurs déclarent être profondément préoccupés par l'ampleur du phénomène. Photo : Bloomberg

Les ingénieurs du Québec joignent leurs voix aux autres regroupements qui réclament depuis des mois que le gouvernement tienne une commission d'enquête publique sur les pratiques dans le milieu de la construction.

"Pour les ingénieurs, une enquête policière n'est pas suffisante et rien ne saurait justifier que le gouvernement n'aille pas plus loin pour tenter de changer le système actuel. Pour le Réseau des ingénieurs du Québec (RéseauIQ), le gouvernement a désormais le devoir de tenir une commission d'enquête publique dans les plus brefs délais!" affirme François P. Granger, président du Réseau IQ.

Selon un sondage mené en décembre dernier auprès de 2400 membres du , 95 % des ingénieurs déclarent être profondément préoccupés par l'ampleur du phénomène et 96 % se disent alarmés par les dommages que ces allégations infligent à la réputation des ingénieurs.

"En prenant position aujourd'hui en faveur de la tenue d'une commission d'enquête publique, le RéseauIQ représente donc la volonté d'une très large majorité d'ingénieurs (83 %), dont les deux tiers affirment avoir été directement témoins ou avoir entendu parler de cas de favoritisme dans le domaine de la construction, en dehors de ce qu'ils ont pu lire dans les médias." déclare François P. Granger, ing., président du RéseauIQ.

En outre, le sondage démontre que pour les ingénieurs une commission d'enquête publique permettrait de dénoncer l'existence d'un système organisé dans le domaine de la construction (70 %), d'identifier d'éventuels responsables impliqués dans des cas de corruption (81 %) et de réviser à fond les processus d'appels d'offres (84 %). Optimistes, deux ingénieurs sur trois sont confiants que ce processus permettrait de renouer avec la confiance du public.

 

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, avec l’espoir d’une Fed moins radicale

Mis à jour le 15/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS.À Toronto, la Bourse reste stable, malgré une baisse du secteur de l'énergie et des métaux de base.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

15/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

Turquoise Hill chute à Toronto après son rejet de l'offre de Rio Tinto

Les actions de Turquoise Hill ont baissé de 3,49$ pour atteindre 30,05$ à la clôture à la Bourse de Toronto.