«Un budget pour la relance économique, la santé et l'éducation», dit Eric Girard

Publié le 25/03/2021 à 09:56

«Un budget pour la relance économique, la santé et l'éducation», dit Eric Girard

Publié le 25/03/2021 à 09:56

Par La Presse Canadienne
Eric Girard

Le ministre des Finances du Québec, Eric Girard (Photo: La Presse Canadienne)

BUDGET. Le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, déposera cet après-midi son budget pour 2021−2022.

M. Girard a déclaré aux journalistes mercredi que le budget se concentrerait sur la relance économique, la santé et l’éducation. 

Après une année de pandémie qui a creusé un trou énorme dans les finances publiques, le budget 2021−2022 du Québec sera de facture «classique», a observé M. Girard. 

Dans ce contexte, le ministre a convenu que le retour à l’équilibre budgétaire serait «difficile», mais il n’a rien laissé filtrer de ses intentions, à savoir s’il allait respecter la loi, en fixant un horizon de cinq ans pour atteindre le déficit zéro en 2025−2026. 

Si jamais il voulait reporter cette échéance, il devrait changer la loi. «L’importance de revenir à l’équilibre budgétaire n’a pas changé», s’est contenté de dire le ministre. On verra par ailleurs si on maintient les contributions obligatoires au Fonds des générations. 

Une mise à jour économique, en novembre, prévoyait un déficit de 15 milliards $ pour cet exercice, le premier déficit de la province depuis 2014.

Cette mise à jour prévoyait également un déficit de 8,3 milliards $ pour l’exercice 2021−2022 et de 7 milliards $ l’année suivante. 

Le budget 2020−2021 de M. Girard, déposé en mars 2020, était équilibré et comprenait des augmentations de dépenses destinées à aider la province à surmonter la pandémie de COVID−19, alors à ses débuts.

 

Notre journaliste Stéphane Rolland est dédié à la couverture du budget aujourd'hui. Soyez des nôtres peu après 16h pour la levée du huis clos des médias et pour lire notre couverture complète de ce 3e budget caquiste.

À la une

Bourse: quelques bonnes nouvelles, pas de mauvaise, Wall Street clôture en forte hausse

Mis à jour à 17:09 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse pour une 5e séance consécutive.

À surveiller: Bombardier, Pfizer et BMO

Que faire avec les titres Bombardier, Pfizer et BMO? Voici quelques recommandations d’analystes.

Le patron de la Banque Royale évalue à «50-50» la probabilité d'une récession

La Banque Royale a affiché des revenus de 11,22 milliards de dollars pour le deuxième trimestre.