Gouvernance des sociétés d'État: Girard vise l'unanimité pour son projet de loi

Publié le 18/01/2022 à 14:44

Gouvernance des sociétés d'État: Girard vise l'unanimité pour son projet de loi

Publié le 18/01/2022 à 14:44

Par La Presse Canadienne

Des objections sont soulevées quant aux effets des dispositions sur le pourcentage de femmes au sein des conseils d’administration des sociétés d’État. (Photo: La Presse Canadienne)

Le ministre des Finances Eric Girard a indiqué mardi qu’il aimerait que son projet de loi qui renforce la gouvernance des sociétés d’État soit adopté à l’unanimité, comme ce fut le cas pour le projet de loi précédent à ce sujet en 2006.

Mais déjà, des objections sont soulevées quant aux effets des dispositions sur le pourcentage de femmes au sein des conseils d’administration des sociétés d’État, ainsi que sur la composition du c.a. de la Commission de la construction.

C’était le début, mardi, des consultations particulières sur ce projet de loi, qui traite entre autres de transparence, de code d’éthique et de présence des femmes au sein des conseils d’administration des sociétés d’État.

D’emblée, la vérificatrice générale Guylaine Leclerc s’est inquiétée du fait que certains éléments touchant la gouvernance des sociétés d’État sont applicables uniquement aux filiales des sociétés d’État qui sont en propriété exclusive. Ainsi, des filiales dont une société d’État serait propriétaire à plus de 90% seraient exclues de ces dispositions, a déploré la vérificatrice générale.

La députée de Québec solidaire Ruba Ghazal a aussi réitéré le fait que la volonté d’amener la proportion de femmes au sein de ces conseils d’administration dans la zone paritaire de 40 à 60% aura comme conséquence de faire remercier des femmes pour les remplacer par des hommes, dans les quelques cas où les femmes dépassent déjà ce seuil.

De même, les syndicats de la construction s’objectent au fait que la Commission de la construction soit considérée au même titre que les autres sociétés d’État, alors qu’elle a pour mandat, entre autres, de gérer les conventions collectives dans l’industrie.

Ils tiennent donc au paritarisme employeurs-travailleurs au sein du conseil d’administration, alors que le projet de loi a pour effet d’y accroître le nombre de membres indépendants.

 

Sur le même sujet

CA et ESG: viser au-delà de la simple conformité

BLOGUE INVITÉ. Les CA doivent démontrer comment ils intègrent les facteurs ESG à leurs responsabilités.

Le fait français et la gouvernance

COURRIER DES LECTEURS. «Transformation» est bien plus important que «Numérique» dans cette aventure.

À la une

Bourse: Wall Street s'offre un rebond, tiré par la technologie

Mis à jour le 17/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Tesla/Twitter, Lightspeed et Québecor

17/05/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Tesla/Twitter, Lightspeed et Québecor? Voici quelques recommandations d'analystes.

Titres en action: Home Depot, Walmart

Mis à jour le 17/05/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.