Construction: Pauline Marois n'écarte pas une loi spéciale

Publié le 19/06/2013 à 11:14, mis à jour le 19/06/2013 à 11:21

Construction: Pauline Marois n'écarte pas une loi spéciale

Publié le 19/06/2013 à 11:14, mis à jour le 19/06/2013 à 11:21

[Photo : Michel Giroux, CSN]

Après avoir exclu le recours à une loi spéciale pour mettre fin à la grève dans l’industrie de la construction, le gouvernement Marois entrouve la porte à cette solution.

«S’il n’y pas eu de règlement dans deux semaines, un moment donné, il faudra poser des gestes plus drastiques. Mais honnêtement, ce n’est pas ce que nous souhaitons», a dit Mme Marois avant une réunion hebdomadaire du conseil des ministres mercredi.

Une loi spéciale «n’est pas dans les cartons» pour le moment. Le recours à une telle solution ne satisfait jamais les deux parties, a-t-elle ajouté. «Ce qui est satisfaisant, c’est que les gens règlent le conflit entre eux.»

Cette ouverture à une loi spéciale survient deux jours après que la ministre du Travail, Agnès Maltais, a fermé complètement la porte à cette option.

La ministre du Travail, Agnès Maltais, disait croire qu'il revient aux parties impliquées de s'entendre pour régler ce conflit.

«Aujourd'hui les gens travaillent, alors je suis contente. Laissons-les travailler. Je veux qu'ils arrivent au meilleur résultat possible», avait-elle dit.

Répercussions économiques

À la une

Le Canada dit non à la 5G de Huawei

16:00 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Ottawa annonce qu’il bannira la technologie de télécommunications 5G de la chinoise Huawei au Canada.

Bourse: inquiète pour la croissance, Wall Street ne parvient pas à stopper sa baisse

Mis à jour à 17:05 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse, mais les grands indices américains reculent.

Titres en action: Canada Goose, Héroux-Devtek, Lightspeed

Mis à jour à 11:48 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.