Taux de chômage de 5,9% au Canada et de 4,6% au Québec en décembre

Publié le 07/01/2022 à 08:58, mis à jour le 07/01/2022 à 12:25

Taux de chômage de 5,9% au Canada et de 4,6% au Québec en décembre

Publié le 07/01/2022 à 08:58, mis à jour le 07/01/2022 à 12:25

Par La Presse Canadienne

Statistique Canada a aussi observé que le nombre de Canadiens au chômage depuis 27 semaines ou plus a reculé pour un deuxième mois consécutif, de 8% en décembre. (Photo: La Presse Canadienne)

L’économie canadienne a créé 55 000 emplois en décembre, avant que les cas de COVID-19 ne commencent à augmenter à la fin du mois, a indiqué vendredi Statistique Canada.

Dans son enquête sur la main-d’œuvre, l’agence fédérale a précisé que le taux de chômage a légèrement baissé à 5,9 %, après s’être établi à 6,0 % en novembre.

Il s’agissait du taux de chômage le plus bas depuis février 2020, soit avant la pandémie. Il était alors de 5,7 %.

Le rapport de Statistique Canada s’appuie sur les résultats d’une enquête réalisée au cours de la semaine du 5 au 11 décembre, soit avant que les restrictions de santé publique ne soient mises en place pour ralentir la dernière hausse des cas de COVID-19.

Le variant Omicron, hautement transmissible, a alimenté un pic massif de cas de COVID-19 et a provoqué un retour aux restrictions dans de nombreuses régions du pays, ce qui a contraint de nombreuses entreprises à fermer temporairement ou à réduire leurs activités.

Stephen Brown, économiste pour le Canada chez Capital Economics, a souligné que même si le rapport de décembre était positif, il semble inévitable que l’emploi chute en janvier en raison de la dernière série de restrictions.

« La baisse des visites au restaurant à elle seule est déjà compatible avec une baisse de 100 000 emplois dans l’hébergement et les services de restauration, et il est probable que l’emploi dans les autres secteurs de services à forte proximité physique s’affaiblira également », a écrit M. Brown dans un rapport.

L’augmentation globale des emplois en décembre était attribuable

à un gain de 123 000 emplois à temps plein, tandis que l’emploi à temps partiel a diminué de 68 000.

Le salaire horaire moyen a augmenté de 2,7 % par rapport à l’année précédente.

Le gain d’emplois en décembre a été alimenté par les secteurs de la construction et des services d’enseignement.

L’industrie de la construction a créé 27 000 emplois en décembre, enregistrant sa première augmentation depuis août, mais le secteur reste encore 41 000 en dessous de son niveau prépandémique de février 2020.

Les services d’enseignement ont accueilli 17 000 nouveaux employés en décembre.

L’emploi a progressé en Ontario et en Saskatchewan, tandis qu’il a diminué à Terre-Neuve-et-Labrador. Les autres provinces ont enregistré peu de variations.

Au Québec, le taux de chômage a légèrement augmenté de 0,1 point de pourcentage, s’étant établi à 4,6 % en décembre, a précisé Statistique Canada. Sur un an, l’emploi a progressé de 3,8 % au Québec.

Au Nouveau-Brunswick, le taux de chômage a reculé de 0,6 point en décembre par rapport au mois précédent, pour s’établir à 7,9 % _ un taux identique à celui de la Nouvelle-Écosse, où il a reculé de 0,2 point. À l’Île-du-Prince-Édouard, le taux de chômage a baissé de 0,2 point par rapport à novembre pour s’établir à 7,8 %.

 

Sur le même sujet

À la une

Gaz naturel: comment le Canada a échappé au chantage de Poutine

21/05/2022 | François Normand

ANALYSE. Sans l'exploitation des gaz de schiste, le Canada serait dépendant du gaz russe et à la merci de Moscou.

Bourse: hyper volatile, Wall Street conclut proche de l'équilibre mais perd sur la semaine

Mis à jour le 20/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto enregistre un gain hebdomadaire pour la première fois en 2 mois.

À surveiller: Lightspeed, Canopy Growth et Alimentation Couche-Tard

20/05/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Lightspeed, Canopy Growth et Couche-Tard? Voici quelques recommandations d’analystes.