Tarifs sino-américains: c'est America inc. qui écope

Publié le 11/10/2018 à 15:07

Tarifs sino-américains: c'est America inc. qui écope

Publié le 11/10/2018 à 15:07

Par lesaffaires.com

[Photo: 123rf]

Une coalition de groupes d’affaires américains luttant contre les tarifs douaniers du président Donald Trump a lancé une annonce publicitaire visant à informer les électeurs avant les élections de mi-mandat que ces mesures coûtent 1,4 milliard de dollars par mois aux entreprises et aux consommateurs américains.

Selon le groupe, dans le Michigan, État qui compte plusieurs élections concurrentes cet automne, les coûts des tarifs ont triplé en août par rapport à l’année précédente, alors qu’ils ont plus que doublé dans des endroits comme le Texas, l’Illinois et la Virginie-Occidentale révèle Reuters.

À l’échelle nationale, la hausse est de 45 % en août par rapport à août précédent — et l’organisation avertit que tous les tarifs ne sont pas entrés en vigueur.

Le groupe, qui se fait appeler « Tariffs Hurt the Heartland », a analysé les données relatives aux paiements tarifaires par État et au niveau national et a d’abord communiqué les résultats à Reuters.

« Ces tarifs sont des taxes sur les entreprises et les consommateurs américains », a déclaré la porte-parole du groupe, Angela Hofmann. « Ils ne sont pas payés par d’autres pays. Ils sont payés ici, chez eux. »

Le groupe cible les membres du Congrès du « Heartland », notamment l’Ohio, la Pennsylvanie, l’Illinois, l’Indiana et le Tennessee. Il a prévu une série de réunions publiques à l’échelle nationale, y compris un événement jeudi en Pennsylvanie, au cours duquel il prévoit présenter des données montrant que les entreprises de l’État ont payé 45 millions de dollars supplémentaires en tarifs par rapport à août de l’année précédente.

Le groupe lance également une publicité numérique accusant les responsables de l’administration Trump de minimiser le coût des tarifs tout en présentant une longue liste d’articles soumis à de nouvelles taxes à l’importation.

La coalition comprend des groupes représentant certaines des plus grandes entreprises du pays, notamment des membres de la Fédération nationale du commerce de détail et de la Retail Industry Leaders Association. L’American Petroleum Institute, qui représente d’importantes sociétés pétrolières comme Exxon Mobil et Chevron, ainsi que la Retail Industry Leaders Association, qui représente des chaînes de distribution comme Target et Autozone, font partie des groupes à rejoindre.

 

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, chasse aux bonnes affaires après une semaine difficile

Mis à jour à 17:17 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse grâce à la vigueur du secteur de l'énergie

Les principales attentes des milieux d'affaires pour le budget

12:44 | Dominique Talbot

Budget du Québec. la pénurie de main-d’œuvre et la fiscalité au cœur des préoccupations.

Les partis d'oppositions en veulent plus pour les petites entreprises

14:21 | Dominique Talbot

Les baisses d’impôts anticipées possiblement financées à même le Fonds des générations ne font pas l’affaire des partis.