Soccer: des photos de fans sur les chandails d'équipes européennes

Publié le 05/08/2013 à 12:49

Soccer: des photos de fans sur les chandails d'équipes européennes

Publié le 05/08/2013 à 12:49

Par AFP

Les numéros des joueurs de certains clubs de Ligue 1 et Ligue 2 vont accueillir des photos de supporteurs, en vertu d'un nouveau système de microsponsoring présenté par la société française Bmyteam lundi, à quelques jours de la reprise.

Pour 25 euros pour une saison -15 pour une demi-saison-, "chacun peut choisir son club, son joueur préféré (...) pour y télécharger sa photo" de 5x6 mm, afin que le maillot du joueur choisi soit floqué avec les portraits, a expliqué l'un des cofondateurs Yann Petit lors d'une conférence de presse à Paris.

"Ca nous rapproche de nos supporteurs. Ils sont déjà derrière l'équipe. Ils seront maintenant derrière nous. Au sens propre", estime Steve Mandanda, gardien de l'Olympique de Marseille et parrain de l'initiative à titre personnel.

A ce jour, l'OM ne fait pas partie des clubs partenaires du concept adopté seulement par Nice, Lorient, Valenciennes et Brest (Ligue 2) -qui l'avait déjà testé en février-, mais qui a attiré plus de 3000 supporteurs.

En accord avec la Ligue de football professionnel (LFP) et le syndicat des joueurs (UNFP), un numéro de joueur peut accueillir environ 500 photos. Environ 23 joueurs par équipe seront disponibles, selon la société basée à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), soit environ 12.000 emplacements disponibles par clubs.

Les clubs partenaires touchent la moitié de la somme générée par les ventes de photos. Le maillot floqué des photos des supporteurs sera le maillot officiel vendu dans les boutiques des clubs.

Les premiers maillots floqués de la saison 2013-2014 seront disponibles à partir du 11 janvier 2014. La campagne de vente des photos se termine le 26 décembre 2013.

L'entreprise a pour objectif de placer son concept dans 18 clubs de L1 d'ici mai 2014 et est un contact avec des clubs anglais, espagnols, portugais et turcs, selon Yann Petit.

"L'ambition est de se développer sur le football, puis ensuite sur les autres sports collectifs", comme le rugby, le handball et le basket, a-t-il ajouté.

"On peut aller chercher des milliers de supporteurs que le club ne connaît pas encore", a estimé le directeur du développement Christophe de Sagazan. "Les clubs et les équipementiers sont contents parce que 70% à 80% des gens qui achètent une photo, achètent ensuite le maillot."

L'entreprise pourrait même participer au Mondial-2014, a-t-il annoncé, assurant être en contact avec deux fédérations nationales, l'une européenne et l'autre d'Afrique du Nord.

À la une

Bourse: Toronto clôture en baisse de près de 200 points

Mis à jour à 17:47 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street finit en ordre dispersé, la baisse des taux profite au secteur technologique.

À surveiller: Boralex, Air Canada et Canopy Growth

09:15 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Boralex, Air Canada et Canopy Growth ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les sociétés technologiques affichent moins de postes

Les start-up ont commencé à gérer leurs finances de manière plus serrée en raison de la débâcle du secteur à la Bourse.