SAQ: le syndicat des employés des entrepôts se réunit, après le rejet de l'entente

Publié le 07/12/2021 à 08:33

SAQ: le syndicat des employés des entrepôts se réunit, après le rejet de l'entente

Publié le 07/12/2021 à 08:33

Par La Presse Canadienne

Les syndiqués n’avaient débrayé que quelques jours, mais les répercussions s’étaient vite fait sentir sur les tablettes des succursales, dégarnies. (Photo: La Presse Canadienne)

Le comité exécutif du syndicat de la SAQ se réunit, ce mardi matin, pour décider de ce qu’il fera, au lendemain du rejet par ses membres de l’entente de principe qui était intervenue avec la Société des alcools du Québec.

Les 800 employés concernés travaillent aux entrepôts de la SAQ et s’occupent notamment de l’approvisionnement des succursales et restaurants.

La section locale du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), affilié à la FTQ, avait pourtant conclu une entente de principe avec la direction de la SAQ, le 29 novembre dernier. Mais celle-ci a été rejetée par les membres dans une proportion de 86%, et ce, même si le syndicat en recommandait l’acceptation.

Les syndiqués n’avaient débrayé que quelques jours, mais les répercussions s’étaient vite fait sentir sur les tablettes des succursales, dégarnies. La grève avait été suspendue avec la reprise des pourparlers.

La direction de la SAQ, tout comme le SCFP, souhaite reprendre rapidement les discussions afin d’identifier ce qui a déplu aux membres dans l’entente de principe et tenter d’y remédier.

Plusieurs points étaient en litige, comme les salaires, les heures supplémentaires, le statut d’employés précaires et les questions de santé-sécurité au travail.

Sur le même sujet

À la une

Conflit du bois d’œuvre: le prix des maisons fera-t-il plier Biden?

15/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Les démocrates sont en difficulté, tandis que la grogne monte contre la hausse du prix du bois et des maisons.

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Forte demande de bureaux en sous-location à Montréal

14/01/2022 | Charles Poulin

Premier trimestre d'absorption nette positive au pays en immobilier commercial