Salaire minimum: 20$ l'heure créerait un «choc économique important», selon Boulet

Publié le 27/10/2021 à 15:44

Salaire minimum: 20$ l'heure créerait un «choc économique important», selon Boulet

Publié le 27/10/2021 à 15:44

Par La Presse Canadienne

«Il faut y aller de manière progressive», a plaidé le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet. (Photo: La Presse Canadienne)

Québec — Augmenter le salaire minimum à 20 $ l’heure créerait un «choc économique important», prévient le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet.

Le gouvernement Legault ferme ainsi la porte à une proposition du président du conseil d’administration de Cogeco, Louis Audet. Ce dernier prône cette mesure de «justice sociale» pour réduire les disparités de revenus.

En mêlée de presse mercredi au Parlement, Jean Boulet a écarté une hausse qui ferait passer le taux horaire actuel de 13,50 $ à 20 $, soit un bond de près de 50%. Le premier ministre François Legault se fixe pourtant comme objectif de réduire l’écart salarial avec la moyenne en Ontario, mais ce ne sera pas par l’augmentation du salaire minimum. 

«Il faut y aller de manière progressive», a plaidé M. Boulet.

Si le taux horaire passe d’un seul coup à 20 $, «il y aurait vraisemblablement des mises à pied, peut-être des licenciements», craint-il, en faisant référence à la capacité de payer des entreprises. 

En outre, il pourrait y avoir une hausse du taux de décrochage chez les étudiants qui seraient attirés par le marché du travail, a poursuivi le ministre.

«Il faut être prudent», a-t-il suggéré.

M. Boulet a néanmoins laissé entrevoir une «hausse importante» du salaire minimum en mai prochain en raison de la pression à la hausse des salaires actuellement.

Il a rappelé que le mécanisme de calcul actuel pour fixer le salaire minimum prévoit qu’il doit équivaloir à 50% du taux horaire moyen au Québec, autour de 26-27 $ selon lui actuellement.   

Il n’a pas voulu ouvrir davantage son jeu. «Je n’ai pas d’ordre de grandeur» sur l’augmentation à venir, a-t-il conclu.  

 

Sur le même sujet

Mise à jour économique: une pluie de bonnes nouvelles

BLOGUE INVITÉ. «Le gouvernement ne fait que distribuer aux contribuable les fruits de sa bonne gestion de la pandémie.»

Mise à jour économique: réactions de différents milieux

Les milieux politiques, municipaux, communautaires, syndicaux et des affaires réagissent à la mise à jour économique.

À la une

À surveiller: Banque de Montréal, Banque CIBC et Rogers Communications

09:16 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Banque de Montréal, Banque CIBC et Rogers? Voici quelques recommandations d'analystes.

Les nouvelles du marché

08:25 | Refinitiv

Vaccination contre Omicron, BMO, croissance de l’emploi aux Etats-Unis, Didi sort du NYSE, et impôt minimum mondial.

L’intelligence artificielle au service de la surconsommation?

Il y a 28 minutes | Hugues Foltz

BLOGUE INVITÉ. Pour plusieurs, le temps des fêtes rime avec achats et rabais. Mais, en avez-vous vraiment besoin?