Régis Labeaume met fin au contrat de Clotaire Rapaille

Publié le 30/03/2010 à 07:53

Régis Labeaume met fin au contrat de Clotaire Rapaille

Publié le 30/03/2010 à 07:53

Par La Presse Canadienne

Photo: Rapaille Institute

La Ville de Québec et l'organisme Chaudière-Appalaches ont décidé de mettre un terme à leur contrat avec Clotaire Rapaille à la suite de l’enquête du Soleil au sujet des inexactitudes de son curriculum vitae.

L'annonce officielle en a été faite en fin d'après-midi en présence notamment du maire de Québec, Régis Labeaume, qui s'est dit «désolé» de la tournure des événements.

Monsieur Labeaume, qui a eu de vifs échanges avec les journalistes, a même estimé que c'était «raté» et que la ville ne pouvait pas toujours gagner.

La décision d'en finir avec M. Rapaille est survenue dans la foulée de la controverse au sujet des inexactitudes dans son curriculum vitae.

Une enquête du journal Le Soleil de Québec avait révélé des erreurs et des demi-vérités au sujet de l'homme, un psychanalyste embauché pour refaire l'image de Québec.

Régis Labeaume a estimé qu'il y a eu bris de confiance avec M.Rapaille, rendant impossible dit-il toute collaboration.

Des discussions sont en cours concernant le montant qui sera versé à M. Rapaille. Il a déjà obtenu 130 000 $ d'un contrat d’au moins 250 000 $.

 

PLUS: Clotaire Rapaille plonge Régis Labeaume dans l'eau chaude

À la une

Bourse: Toronto clôture en hausse de près de 200 points

Mis à jour il y a 3 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses cherchent un second souffle après l'accélération de la semaine dernière.

À surveiller: Uni-Sélect, Neighbourly Pharmacy et AGF

09:48 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Uni-Sélect, Neighbourly Pharmacy et AGF? Voici quelques recommandations d’analystes.

Ukraine: la situation sur le terrain au 124e jour

Mis à jour il y a 29 minutes | AFP

L’armée russe tentait lundi de pousser son avantage dans l'est de l'Ukraine.