Pourquoi S&P est plus sévère que Fitch ?

Publié le 16/08/2011 à 12:37

Pourquoi S&P est plus sévère que Fitch ?

Publié le 16/08/2011 à 12:37

Par AFP

Les Etats-Unis perdent le triple A aux yeux de Standard and Poor's mais pas pour Fitch: consultant à la Banque mondiale, Norbert Gaillard explique que les agences n'ont pas la même grille de lecture, S&P accordant plus d'importance aux paramètres économiques que géopolitiques.

Selon cet économiste, auteur des "Agences de notation" (Ed. La découverte), S&P se montre "plus sévère" dès qu'elle juge excessif l'endettement d'un pays, riche ou émergent, tandis que ses deux concurrentes Fitch et Moody's prennent davantage en compte la puissance économique des Etats.

Q: Comment expliquer que l'agence Fitch maintient aux Etats-Unis son triple AAA que sa concurrente S&P lui avait retirée il y a deux semaines?

R: Les préoccupations sont différentes selon les agences de notation. Standard and Poor's (S&P) est plus sévère avec l'endettement et ne conçoit pas qu'un pays puisse conserver un triple AAA si sa dette dépasse 90% ou 100% de son produit intérieur brut (PIB). Or ce ratio a été atteint par les Etats-Unis et c'est donc sans surprise que SP l'a dégradée d'un cran le 6 août.

Les deux autres agences, Moody's et Fitch, sont historiquement moins sensibles à cette variable et prennent davantage en compte des facteurs géopolitiques. Elles sont plus attachées à la soutenabilité de la dette, à la possibilité qu'un pays a de lever de nouveaux impôts ou à couper dans ses dépenses. En clair, selon ces deux agences, plus un pays est riche, plus il peut permettre de s'endetter davantage.

Q: Les Etats-Unis ont contesté les méthodes qui ont conduit S&P à dégrader sa note. L'annonce de Fitch peut-elle leur donner du grain à moudre?

R: Oui, on peut même parler à ce sujet d'un intérêt commun entre Fitch et les Etats-Unis. D'un côté, les autorités américaines pourront légitimement s'appuyer sur la décision de Fitch pour réaffirmer que les calculs de S&P étaient biaisés.

Avec cette annonce, Fitch peaufine, elle, sa stratégie qui consiste à éviter de faire des vagues notamment auprès des grands pays. Fitch est actuellement la 3e agence mondiale et elle cherche damer le pion à ses concurrentes. Elle pourra bénéficier à l'avenir d'une certaine bienveillance outre-Atlantique.

À la une

Bourse: Wall Street laissée sur sa faim par la Fed

Mis à jour le 28/07/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les investisseurs ont été peu impressionnés par d'excellents résultats trimestriels.

Titres en action: Cameco, Tilray, Loblaw, Shopify, CGI...

Mis à jour le 28/07/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Baisse plus importante que prévu des stocks de pétrole américain

28/07/2021 | AFP

La production d’or noir aux États-Unis a légèrement ralenti.