Ligne 5: Enbridge dit toujours vouloir négocier malgré le retrait du Michigan

Publié le 01/10/2021 à 13:02

Ligne 5: Enbridge dit toujours vouloir négocier malgré le retrait du Michigan

Publié le 01/10/2021 à 13:02

Par La Presse Canadienne

La société a clairement fait savoir qu’elle n’avait pas l’intention de le fermer volontairement. (Photo: La Presse Canadienne)

Washington — Enbridge souhaite toujours négocier une entente au sujet de sa ligne 5, même si l’État du Michigan s’est retiré des discussions.

L’entreprise albertaine dit que toutes les parties ont l’obligation de négocier de bonne foi pour régler cette longue dispute concernant cet important élément du lien transfrontalier de l’approvisionnement en pétrole.

Selon des documents juridiques, le Michigan a abandonné le processus, affirmant n’avoir « aucune volonté » de poursuivre la médiation.

Le statut de ces discussions demeure imprécis. Le mois dernier, une juge américaine, Janet Neff, a décrit que la médiation en était arrivée « à un point mort ».

La dispute entre Enbridge et le Michigan s’est amorcée en novembre lorsque la gouverneure Gretchen Whitmer a révoqué unilatéralement la servitude qui permettait à la société canadienne d’utiliser depuis 1953 le détroit de Mackinac entre les lacs Michigan et Huron.

Mme Whitmer avait invoqué le risque d’un déversement dans le détroit pour justifier sa décision.

Enbridge assure que le pipeline est sécuritaire. La société a clairement fait savoir qu’elle n’avait pas l’intention de le fermer volontairement.

 

À la une

La peur du «biais de proximité» s'immisce chez vos employés

Il y a 54 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Plus de 60% des employés s'inquiètent que ceux qui bossent au bureau aient un traitement préférentiel.

8. Calendrier de l'avent des affaires: la semaine de quatre jours

Il y a 54 minutes | Olivier Schmouker

Le calendrier de l'avent des affaires, concocté par Olivier Schmouker... Délicieusement diabolique!

L'année 2021 en recherches sur Google: bitcoins, sports et Canada

Il y a 25 minutes | La Presse Canadienne

Les recherches sur Google des Québécois et Canadiens ont été révélées mercredi.