Les banques canadiennes se tournent vers les États-Unis pour croître

Publié le 09/09/2021 à 12:26

Les banques canadiennes se tournent vers les États-Unis pour croître

Publié le 09/09/2021 à 12:26

Par La Presse Canadienne

Le produit intérieur brut des États−Unis a enregistré une croissance de 6,6 % au deuxième trimestre, tandis que le celui du Canada a connu une baisse de 0,3 %.(Photo: La Presse Canadienne)

Toronto — Les grands patrons des banques canadiennes disent qu’ils cherchent à développer leurs activités aux États−Unis, lesquelles connaissent un fort rebond économique dans la foulée des difficultés apportées par la pandémie de COVID−19. 

S’exprimant lors du Sommet financier de la Banque Scotia, le chef de la direction de la Banque Royale, Dave McKay, a indiqué que la banque envisageait d’utiliser sa base aux États−Unis pour exploiter les 60 à 70 milliards $ de revenus potentiels des entreprises de taille moyenne à gagner dans les prêts et les transactions. 

Dave McKay a expliqué que la banque utilisait la base de sa City National Bank, des activités établies à Los Angeles acquises en 2015, pour alimenter la croissance des entreprises et des clients fortunés. 

Le chef de la direction de la Banque Scotia, Brian Porter, a pour sa part indiqué que la banque souhaitait se développer aux États−Unis, en particulier du côté de la gestion de patrimoine, et envisageait des acquisitions pour ce faire. 

Son homologue à la Banque de Montréal, Darryl White, a souligné que la banque continuait d’étendre sa capacité aux États−Unis, ce qui lui a permis d’ouvrir de nouvelles activités commerciales dans des endroits comme la Floride, le Texas et le Colorado il y a à peine quelques semaines. 

Le chef de la direction de la Banque TD, Bharat Masrani, a quant à lui indiqué que la banque avait déjà une forte présence dans le pays avec plus de 10 millions de clients, mais qu’elle continuait d’y renforcer ses capacités, y compris dans ses offres de gestion de patrimoine. 

Le produit intérieur brut des États−Unis a enregistré une croissance de 6,6% au deuxième trimestre, tandis que le celui du Canada a connu une baisse de 0,3%.

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street termine la semaine en forme, meilleure semaine depuis juin

Mis à jour à 17:05 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse avec le cours du pétrole brut.

À surveiller: Nuvei, Target et Air Canada

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Le bitcoin s'envole, le régulateur américain envisage d'ouvrir un peu plus le marché

12:09 | AFP

Le gendarme boursier américain envisage d'autoriser des fonds indiciels (ETF) liés à la cryptomonnaie.