Le CN réplique à TCI Fund Management et l'accuse de faire des affirmations trompeuses

Publié le 01/10/2021 à 11:46

Le CN réplique à TCI Fund Management et l'accuse de faire des affirmations trompeuses

Publié le 01/10/2021 à 11:46

Par La Presse Canadienne

Le CN affirme que TCI est en position de conflit d’intérêts puisqu’il est le plus grand actionnaire du Chemin de fer Canadien Pacifique. (Photo: La Presse Canadienne)

La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CNR) a répliqué vendredi à un fonds d’investissement britannique qui réclame des changements chez le transporteur ferroviaire en l’accusant de faire des allégations fausses et trompeuses et de ne pas avoir fourni de plan crédible. 

Le chef de la direction du Canadien National, Jean-Jacques Ruest, fait valoir que le chemin de fer entretient un dialogue ouvert et constructif avec ses actionnaires, mais qu’il n’avait pas l’intention de céder aux arguments non fondés et de mauvaise foi qui servent les intérêts d’un actionnaire plutôt que d’autres. 

Le CN affirme en outre que TCI est en position de conflit d’intérêts puisqu’il est le plus grand actionnaire du Chemin de fer Canadien Pacifique (CP). 

TCI Fund Management a critiqué ouvertement la tentative du CN pour acquérir le chemin de fer américain Kansas City Southern. 

Le fonds d’investissement a en outre réclamé une assemblée spéciale des actionnaires du CN pour procéder à un «rafraîchissement» de son conseil d’administration, en y ajoutant quatre membres qu’il a choisis. 

TCI a aussi proposé que Jim Vena, un ancien chef d’exploitation du CN, soit potentiellement un remplaçant de M. Ruest. 

Sur le même sujet

Volkswagen bondit, un actionnaire songe à vendre des actions

11:43 | AFP

Les familles Piëch et Porsche, qui détiennent 31,4% de Volkswagen, se préparaient à vendre une partie de leurs actions.

Consolidation d'actions pour Couche-Tard

06/12/2021 | Charles Poulin

La société convertira toutes ses actions de catégorie B en actions de catégorie A sur une base de 1 pour 1.

À la une

Immobilier résidentiel: la hausse des taux stimule le marché et les prix

Il y a 14 minutes | Charles Poulin

Le prix moyen d’une maison unifamiliale s’est chiffrée à 342 000$, une croissance de 17% relativement à novembre 2020.

Les prix des propriétés résidentielles montréalaises ont grimpé de 21% en novembre

La faible offre de propriétés et la demande particulièrement forte ont exercé une pression à la hausse sur les prix.

Immigration: Québec veut accélérer la reconnaissance des compétences

Mis à jour à 15:53 | La Presse Canadienne

Les professionnels immigrants seront mieux accompagnés dans la reconnaissance de leurs compétences.