Le Canada envoie des semences en Ukraine pour venir en aide aux agriculteurs

Publié le 27/06/2022 à 15:40

Le Canada envoie des semences en Ukraine pour venir en aide aux agriculteurs

Publié le 27/06/2022 à 15:40

Par La Presse Canadienne

Le sarrasin a une saison de croissance plus courte que le blé, ce qui le rend plus facile à cultiver pour les agriculteurs ukrainiens soumis à d’intenses pressions. (Photo: Getty Images)

OTTAWA — La ministre fédérale de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, a annoncé que le Canada avait envoyé des semences en Ukraine, dont du sarrasin, une céréale à croissance rapide.

Selon la ministre, l’Ukraine a demandé au Canada — un autre grand producteur de grain — de lui fournir des semences et des silos mobiles afin d’entreposer son grain.

Le sarrasin, utilisé dans la fabrication de nouilles soba, a une saison de croissance plus courte que le blé, ce qui le rend plus facile à cultiver pour les agriculteurs ukrainiens soumis à d’intenses pressions.

Depuis le début de l’invasion russe, les agriculteurs ont vu les troupes de Vladimir Poutine miner leurs terres et détruire leurs silos. De nombreux producteurs agricoles ont également pris les armes pour combattre l’envahisseur.

De plus, les Russes ont bloqué les ports ukrainiens empêchant ainsi toute exportation de grain et d’huile de tournesol, ce qui a entraîné une crise alimentaire dans les pays en développement.

La ministre Marie-Claude Bibeau a déclaré que les agriculteurs canadiens se mobilisaient pour aider à apaiser les effets de la pénurie. Ils seraient en bonne voie de produire 44% plus de blé que l’an dernier, lorsque la saison avait été marquée par la sécheresse. 

Sur le même sujet

À la une

Stations de ravitaillement d’hydrogène: la Québécoise Charbone conclut une entente

Il y a 6 minutes | La Presse Canadienne

Charbone a donné en juin le premier coup de pelle de la construction de son usine d’hydrogène vert à Sorel-Tracy.

Hydrogène: le Canada veut aider l'Allemagne, mais des experts ont des réserves

Certains experts croient que l'hydrogène vert a un prix élevé et ne pourra pas aider l’Allemagne à court terme.

Ce que je ferais de différent

BLOGUE INVITÉ. Après une quinzaine d’années en affaires, le Nicolas d’aujourd’hui est-il si différent?